Présentation des permanences de médiation ce mardi 2 avril.
Sandrine SERPENTIER LINARES, Médiatrice de la Ville de Lyon (à gauche) et Yasmine BOUAGGA, Maire du 1er arrondissement (à droite)

Lyon : des permanences de médiation pour régler des litiges ou contester une décision

Opérationnelles depuis le début de l’année, les permanences de médiation, permettent aux riverains, entreprises, associations, de se saisir d’un médiateur pour régler un litige, comprendre ou contester une décision. Un service de proximité qui se déploie dans toutes les mairies de la ville. 

C’est une première à Lyon. Depuis le début de l’année, la Ville de Lyon lance des permanences de médiation dans chaque arrondissement. Porté par Sandrine Serpentier-Linarès, nommée l’année dernière comme médiatrice, ces rendez-vous entre locaux et professionnels de la médiation permettent de répondre à une demande pour débloquer une situation, expliquer une décision ou mettre fin à un conflit. "Le poste de médiatrice incarne l’idée d’une “dé-brutalisation” de l’administration et de proximité", explique Yasmine Bouagga, maire du 1er arrondissement. Le médiateur territorial s’inscrit au plus près de la collectivité tout en étant dépendant, mais ne peut intervenir après une décision de justice définitive.

Lire aussi : La Ville de Lyon veut "lutter contre le non-recours aux droits"

Pointer un dysfonctionnement et trouver une solution

Incompréhension d’une décision de la Ville de Lyon, absence de réponse à un courrier, problème non pris en charge par un service de la Ville, il est maintenant possible de se rendre à l’une des permanences de médiation dans chaque arrondissement de la ville. Ces rendez-vous de proximité s’adressent aux particuliers, associations, entreprises, et habitants de la ville. Le médiateur intervient dès lors que l’usager n’a pas obtenu de réponse ou souhaite contester une décision. "Le rôle de ces permanences répondent à deux missions : venir pointer un dysfonctionnement ou une maladministration et trouver une solution", précise Serpentier-Linarès, médiatrice de la Ville de Lyon.  Les usagers peuvent contacter le médiateur par téléphone, mail ou par le biais du compte de la Ville de Lyon. Chaque année, le professionnel de la médiation publie un rapport d’activités rendu public remis au Conseil Municipal et au Défenseur des Droits.

Lire aussi : "Le tribunal administratif peut invalider le projet Presqu'Ile à vivre" porté par la Ville de Lyon

Laisser un commentaire

Suivez-nous
tiktok
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut