Lyon : après avoir déjà écopé de 12 ans de prison pour viol, un ostéopathe de nouveau condamné

Déjà reconnu coupable de viol en 2018 et condamné à douze ans de prison sur la base des témoignages de six victimes, cet ancien thérapeute a été reconnu coupable du viol d’une autre victime mardi 15 mars. Il a été condamné à huit ans de prison. 

Son avocat l’avait annoncé en amont du procès, Jorge Arias, qui comparaissait depuis lundi 14 mars devant la cour d’assises de Lyon pour le viol d’une jeune femme en 2014, avait l’intention de reconnaitre sa culpabilité. Le verdict de la justice ne faisait donc que peu de doutes et la sentence est finalement tombée mardi 15 mars en fin de journée. 

"Confusion partielle" de ses deux peines

Déjà condamné en 2018 à douze ans de réclusion criminelle sur la base des témoignages de six de ses patientes, victimes de ses actes entre 2013 et 2015, cet ancien thérapeute a cette fois écopé de huit de prison après les accusations portées par une femme aujourd’hui âgée de 27 ans. Cette peine a toutefois été assortie d’une "confusion partielle" de six ans avec la précédente, précise l’AFP, autrement dit l’accusé purgera donc une peine globale de 14 ans. 

Un suivi socio-judiciaire de cinq ans et une expertise médico-judiciaire ont également été demandés afin d'évaluer le préjudice de la victime. Lors de sa déposition, la jeune femme avait fait état d’une emprise psychologique exercée, de la part de l’accusé, dans un contexte médical alors qu’elle éprouvait des difficultés personnelles. 

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut