chasseur
L’homme blessé à l’abdomen et le chasseur sont âgés de 62 ans. Photo d’illustration.

L’homme grièvement blessé par un chasseur dans la Drôme est hors de danger 

Dimanche 9 octobre, un homme qui cueillait des champignons avait été gravement blessé à l’abdomen à Vinsobres dans la Drôme. Il est désormais hors de danger. 

Un homme de 62 ans qui cueillait des champignons avait été gravement blessé à l’abdomen dimanche 9 octobre par le tir d’un chasseur participant à une chasse au sanglier. Héliportée à Marseille afin d’être opéré, il s’en est sorti. "Malgré la gravité de ses blessures, l'opération s'est bien déroulée, et son pronostic vital n'est plus engagé", explique dans un communiqué le procureur de Valence Laurent de Caigny. 

L’enquête pour blessures involontaires confiée à la gendarmerie de Nyons se poursuit. Selon de premiers éléments, le tireur a affirmé "avoir confondu la victime avec un sanglier dissimulé par les fourrés", a indiqué le procureur, précisant que "la garde à vue du mis en cause (avait) été prolongée [lundi 10 octobre], notamment pour vérifier l'existence d'infractions au droit de la chasse".  Âgé de 55 ans, le tireur n’est autre que le président de la société de chasse locale. Les prélèvements effectués par les forces de l’ordre n'ont révélé aucune trace d'alcool ni de stupéfiants. 

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut