Tuna Altinel, mathématicien turc travaillant à l’université Lyon-I

Le Grand Lyon demande à la Turquie de libérer un Lyonnais emprisonné

La métropole a adopté un vœu lundi demandant la libération de Tuna Altinel, le mathématicien lyonnais arrêté en Turquie en mai dernier. Ils ont par ailleurs appelé “au respect de la liberté d'expression en Turquie”.

La métropole de Lyon a adopté lundi un vœu “pour la libération de Tuna Altinel et la liberté d'expression en Turquie”. L'ensemble des groupes, à l'exception du Rassemblement national, a déposé ce vœu. Le mathématicien lyonnais arrêté en Turquie en mai dernier devrait être jugé le 16 juillet prochain. Il est poursuivi pour “propagande en faveur d’une organisation terroriste”, après avoir signé une pétition pour la paix au Kurdistan turc. 

Considérant que Tuna Altinel n'a jamais appelé à des violences en Turquie, mais au contraire qu'il a demandé la mise en œuvre de pourparlers de paix. Considérant que les chefs d'accusation qui lui ont été notifiés ne correspondent pas à la réalité de son action, mais qu'ils constituent un moyen insidieux de dissuader la manifestation de toute voix alternative au discours nationaliste opposé à l'expression des droits humains des populations du Kurdistan turc. Considérant enfin que la liberté d'expression dont a usé Tuna Altinel est la seule raison pour laquelle il est poursuivi en justice alors qu'elle constitue un droit fondamental. Le conseil de la métropole de Lyon : réclame aux autorités turques la libération immédiate de Tuna Altinel et la restitution de son passeport avec effet immédiat sur la liberté de circulation et appelle au respect de la liberté d'expression en Turquie, pays membre du conseil de l'Europe”, ont écrit les différents groupes politiques dans le vœu adopté. 

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut