La marche de la fraternité a réuni 400 personnes à Lyon

La marche de la fraternité, qui s’est déroulée samedi après-midi en réponse à l’attaque terroriste de Saint-Etienne-du-Rouvray, a réuni 400 personnes.

La marche silencieuse organisée samedi après-midi en réponse à l’attaque terroriste de Saint-Etienne-du-Rouvray s’est déroulée sans encombre.

La marche avait été initiée par trois associations que sont Les Alternatives catholiques (association de jeunes catholiques), Gibraltar (association de citoyens musulmans) et Les Cités d’Or (mouvement d’éducation populaire dans les quartiers), et visait notamment à casser les préjugés religieux dans un contexte où le terrorisme menace de diviser les croyants.

Marcher sous le signe de la fraternité

« Nous vaincrons par la fraternité », « Ceci n’est pas une guerre de religions » ou encore « On est tous frères et sœurs », pouvait-on lire sur les banderoles de tête de cortège. Ligne directrice du rassemblement l’objectif de « fraternité » a été une réussite. La marche a réuni environ 400 personnes, et le cortège s’est déplacé de la place Carnot à la place Bellecour sans aucun débordement.

L’AFP a précisé que Le Conseil national du culte musulman avait appelé ses fidèles à assister à la messe du dimanche dans les églises en guise de soutien à la communauté chrétienne.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut