La grève s'annonce suivie dans les écoles jeudi prochain

Le mouvement de grève annoncé dans l'Education nationale le 14 novembre prend de l'ampleur. Les enseignants et personnels des collectivités ont jusqu'à lundi soir pour déposer leurs intentions individuelles préalables de grève.

Le mouvement de grève dans l'éducation nationale le 14 novembre prend de l'ampleur. Les organisations syndicales, Fédération des Services Publics CGT, CGT Educ’action, FNEC‐FP‐FO, Fédération SPS‐FO, SUD‐Éducation, Fédération SUD Collectivités Territoriales et la FAEN, appellent l'ensemble des personnels du 1er degré ainsi que les personnels des collectivités territoriales, animateurs, éducateurs territoriaux, enseignants artistiques territoriaux et ATSEM, à cesser le travail jeudi prochain.

Deux mois après son début de mise en oeuvre dans 20% des écoles françaises, ils veulent ainsi obtenir "la suspension immédiate de la mise en œuvre de la réforme et l’abrogation du décret sur les rythmes scolaires". Dans le Rhône, plusieurs écoles annoncent déjà qu'elles seront fermées à Villeurbanne, Vénissieux, Caluire, Vaulx-en-Velin, Pierre Bénite, ...

"Dans beaucoup d'autres écoles, la grève est déjà très majoritaire ! Le mouvement ne cesse de s'amplifier ! Cette grève s'annonce d'ores et déjà très suivie !" précise le syndicat FO Snudi 69 qui rappelle que les grévistes ont jusqu'à lundi minuit pour déposer leurs intentions individuelles préalables de grève. Mardi matin, les parents connaîtront dès lors la situation dans l'école de leurs enfants.

Le jour même, les opposants à la réforme des rythmes scolaires manifesteront à 10h30 place des Terreaux à Lyon.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut