La déclaration d'intérêt général publiée au JO

La publication au Journal Officiel de la Déclaration d'intérêt général du projet de Grand stade de l'OL à Décines ce mardi a été immédiatement saluée par Gérard Collomb. Emmanuel Hamelin, membre de l'opposition municipale, a rappelé qu'elle était loin de tout régler.

Aussitôt l'arrêté de la Ministre des Sports, Chantal Jouanno, publié au Journal Officiel de la République Française (cliquez ici pour y accéder); Gérard Collomb, président du Grand-Lyon s'est empressé de réagir ce mardi.

"Après la sélection de Lyon parmi les neuf villes qui accueilleront l’Euro 2016 et l’engagement du gouvernement de soutenir le projet du stade des lumières à hauteur de 20 millions d’Euros, cette déclaration d’intérêt général est une nouvelle étape essentielle pour le stade de Décines qui fait désormais l’objet d’un large consensus", interprète le maire de Lyon.

Et les enquêtes publiques ?

Mais Gérard Collomb n'a pas été le seul à réagir ce mardi. Emmanuel Hamelin, l'un de ses opposants au conseil municipal, ancien député UMP du Rhône, a estimé quant à lui que la Déclaration d'intérêt général "ne règle pas ce dossier qui risque fort de compromettre la candidature de Lyon pour accueillir la compétition de l'Euro 2016". Il s'appuie sur "les recours annoncés par les opposants" au projet.

Le Grand stade doit en effet encore passer l'épreuve des 9 enquêtes publiques qui seront lancées mi-juin dans le Grand-Lyon, en particulier celle concernant la modification du Plan local d'urbanisme (PLU) à Décines. Elle a déjà donné lieu par le passé à deux avis négatifs des commissaires enquêteurs.

Si c'était encore le cas fin septembre, cela repousserait encore le calendrier d'OL Land, et menacerait selon Emmanuel Hamelin l'accueil de l'Euro 2016 dans cinq ans. "Le calendrier imposé par l'UEFA [qui] impose une livraison en juin 2014", croit-il savoir.

Et Gerland ?

Enfin, le conseiller municipal UMP plébiscite toujours les solutions alternatives : "nous savons aujourd'hui que le stade [de Gerland] peut être aménagé et agrandi, que l'OL land peut être organisé sur le Port Edouard Herriot (25Ha hors zone à risque), que les infrastructures existantes et à venir (Métro à Oullins, et Tramway) suffisent largement, sans investir entre 200 à 400 millions d'euros d'argent public, et surtout, que le calendrier de l'Euro 2016 sur Gerland peut être respecté", lance-t-il à l'adresse de Gérard Colllomb.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut