faits divers
Police judiciaire © Tim Douet

Isère : les bijoux de la princesse Mathilde Bonaparte volés, le préjudice estimé à 110 000 €

Les bijoux de la princesse Mathilde Bonaparte ont été dérobés au musée Hébert de La Tronche en Isère, dans la nuit du samedi 21 à dimanche 22 janvier.

Des voleurs se sont introduits dans le musée Hébert de La Tronche, près de Grenoble en Isère, dans la nuit du 21 au 22 janvier, pour subtiliser les "bijoux de la princesse Mathilde Bonaparte"(1820-1904), une des nièces de Napoléon 1er, a indiqué le parquet de Grenoble. "La première estimation serait de 110 000 euros", a déclaré le procureur de la République de Grenoble, Eric Vaillant, dans un communiqué. Les bijoux volés étaient la propriété de la Fondation de France et prêtés par le musée d'Orsay.

Deux individus en fuite

L'enquête confiée à la police judiciaire, précise les faits : "les personnels du musée sont arrivés sur place et ont mis en fuite deux individus" a appuyé une source proche du dossier, à l'AFP. Avant que l'alarme du bâtiment ne soit déclenchée aux alentours de 5h du matin, "les voleurs ont utilisé une échelle et cassé le volet de la pièce où se trouvaient les bijoux", expliquait le procureur public. "Nous nous tenons à la disposition de la justice et des enquêteurs et nous regrettons cette atteinte au patrimoine culturel", a réagi de son côté une porte-parole du musée Hébert, interrogée par l'AFP.

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut