@ Savoie Mont Blanc-Bijasson / Les Saisies

Isère : contrôle du pass sanitaire, port du masque, tout ce qu'il faut savoir avant d'aller skier

Depuis samedi 4 décembre, le pass sanitaire est obligatoire pour accéder aux remontées mécaniques dans les stations de ski. Une mesure qui s'ajoute au port du masque déjà en vigueur.

C'est désormais officiel, depuis le samedi 4 décembre les skieurs doivent se munir d'un pass sanitaire pour profiter des remontées mécaniques, pour cette saison hivernale 2021/2022. Si le masque était déjà obligatoire dans les files d'attente des remontées, Jean Castex avait prévenu les professionnels il y a quelques semaines que les mesures pourraient être renforcées : "Oui, il y aura un pass sanitaire si la situation le nécessite (...) On sera pragmatique" avait ainsi concédé le Premier ministre.

Un taux d'incidence qui explose

Jean Castex avait également ajouté que le "pass" serait demandé dans les stations de ski si le taux d'incidence national venait à excéder 200 pour 100 000 habitants. C'est désormais chose faite, puisqu'au niveau national le taux d'incidence est, au 2 décembre, de 411 pour 100 000 habitants. Ainsi, toutes les personnes âgées de plus de 12 ans doivent dorénavant se munir d'un pass sanitaire, en plus de porter le masque.

La raison est simple pour Olivier Véran : "éviter une saison noire aux stations blanches" avait expliqué le ministre de la Santé, vendredi 26 novembre.

Lire aussi : Isère : un pass sanitaire pour accéder aux remontées mécaniques ?

La question des contrôles

Si une vérification du pass sanitaire sera systématique effectuée à chaque point de vente de forfaits de ski, des contrôles aléatoires seront également effectués auprès des skieurs. "Il y aura des opérations de vérification au pied des principales remontées mécaniques en départ de station de manière aléatoire, non permanente, pour que les gens sachent qu'ils seront vérifiés et nous aurons une très forte communication au moment de l'achat du forfait pour leur indiquer que le pass est obligatoire" avait détaillé Alexandre Maulin, président des Domaines Skiables de France, à l'AFP.

Que les skieurs se rassurent, "la pédagogie" à destination des clients devrait être de mise. "Il s'agit de détecter les personnes en défaut de pass sanitaire et de leur demander de bien vouloir venir le présenter, si quelqu'un l'a oublié de revenir avec ou si quelqu'un ne l'a pas, d'aller faire un test" apaise Alexandre Maulin qui rappelle que "plus de 88 % des Français sont vaccinés".

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut