Image d’illustration d’un hôpital @Antoine Merlet

Isère : activation du plan blanc dans les hôpitaux et cliniques de Grenoble, faute de personnel

Confrontés à un manque de personnel soignant, les hôpitaux et les cliniques de l’agglomération grenobloise et du bassin de Voiron ont été obligés d’activer un plan blanc, vendredi 5 novembre, pour réorganiser les services et l’activité. 

Déclenché à plusieurs reprises depuis un an et demi devant l’afflux de patients covid positifs, le plan blanc a cette fois été activé, vendredi 5 novembre, dans les hôpitaux de l’agglomération grenobloise. Étendu à tout le sud du département de l’Isère ce plan territorial permet notamment aux établissements de santé de mobiliser des effectifs et d’adapter leur activité médicale pour faire face à une situation de crise. 

De nombreux postes vacants aux urgences

Plusieurs services d’urgence seraient confrontés à un manque d’effectif important, à l’instar du CHU Grenoble Alpes, où, selon nos confrères du Dauphiné Libéré, il manquerait 28 urgentistes, ce qui laisserait environ 40 % des postes vacants. Mais ce manque se fait également ressentir au sein des équipes d’infirmiers et de médecins, ce qui entraîne la fermeture de lits.

La direction du CHU de Grenoble précisait à nos confrères de France Bleu que, pour le moment, l’activation du plan blanc n’a pas d’impact immédiat au sein des établissements. Toutefois, ces derniers demandent à la population de privilégier les consultations auprès des médecins traitants afin de ne pas engorger les services d’urgence, dans la mesure du possible.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut