police lyon faits divers
Image d’illustration police.

Femme juive agressée au couteau à Lyon : l'enquête classée sans suite

Le ou les auteurs de l'agression d'une jeune femme de confession juive à Lyon le 4 novembre n'ont pas été identifiés. L'enquête a été classée sans suite.

Déposée le 4 novembre dernier, la plainte d'une jeune femme de confession juive blessée au couteau à son domicile a été classée sans suite ont appris nos confrères de France Inter auprès du parquet de Lyon. La victime avait été touchée à l'abdomen et transportée à l'hôpital, ses blessures avaient nécessité des points de suture expliquait à l'époque son avocat.

Le parquet de Lyon avait indiqué que "le passage à l'acte pouvait être motivé par un mobile antisémite". L'enquête a toutefois été classée sans suite car "les investigations diligentées n'ont pas permis d'identifier le ou les auteurs de ces faits", a précisé le parquet ce jeudi 4 avril.

Le conseil de la victime avait indiqué au moment des faits que les services de secours et la victime avaient "constaté la présence d'une croix gammée sur sa porte".

Lire aussi : "C'est insensé" : la femme juive poignardée samedi à Lyon balaye l'idée d'une automutilation

Suivez-nous
tiktok
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut