Vue aérienne d'Oullins
Vue aérienne d’Oullins ©Ville d’Oullins

Extension de la ZFE : la ville d'Oullins se prononce (aussi) contre, la maire explique pourquoi

Comme plusieurs communes de la Métropole de Lyon, la ville d'Oullins a émis un avis défavorable à l'extension de la ZFE (Zone à faibles émissions). La maire d'Oullins s'explique.

C'est l'un des gros sujets de débat dans la Métropole de Lyon. Et ça le sera, encore, ces prochains mois et années. Tant le sujet est épineux et complexe.

Lyon Capitale a consacré déjà de nombreux articles sur le sujet de la ZFE :

Si la ville de Lyon s'est dite favorable jeudi à la première étape visant à étendre la ZFE (Lyon Cap' vous a largement relayé les débats au conseil municipal de Lyon ici), d'autres villes de la Métropole ont émis un avis défavorable. Comme Caluire, Tassin, Décines ou encore Oullins.

La première étape consiste à exclure les véhicules Crit' Air 5 à l'intérieur de l'actuelle ZFE (Lyon, Villeurbanne, Caluire) dès l'été 2022. L'exécutif écologiste souhaite ensuite interdire les véhicules Crit'Air 4 (probablement en 2024), les Crit'Air 3 (probablement en 2025) puis tous les véhicules diesel à l'intérieur de la ZFE en 2026. Cela représente environ 75% des véhicules actuels. Une ZFE qui pourrait être élargie à d'autres communes de la Métropole de Lyon.

"Pour que cela réussisse, il faut deux ingrédients indispensables qui manquent aujourd’hui cruellement : de la pédagogie et de l'accompagnement individuel"

La maire d'Oullins s'exprime sur le sujet. "Sur le fond, nous sommes en accord avec la mise en œuvre de la ZFE. La lutte contre la pollution et donc l’amélioration de la qualité de l’air est évidemment un enjeu majeur de santé publique. Il est nécessaire de poursuivre les efforts déjà engagés depuis plusieurs années. C’est un enjeu qui doit transcender les clivages et sur lequel il est impératif de travailler ensemble : communes comme Métropole.C’est d’ailleurs dans cet esprit que le conseil municipal d’Oullins avait émis un avis favorable sur la première mouture de la ZFE lors du Conseil Municipal du 20 décembre 2018", explique Clotilde Pouzergue.

Clotilde Pouzergue, la maire d'Oullins ©ThomasCarrage

Mais la ville d'Oullins dit non "à la marche forcée". "Sur la forme, nous pensons que l’extension de la ZFE, avec un calendrier à marche forcée et sans que les populations concernées ne soient correctement informées, est une grave erreur. Ce qui est proposé à terme demande un changement radical des comportements, et il le faut certainement. Mais pour que cela réussisse, il faut deux ingrédients indispensables qui manquent aujourd’hui cruellement : de la pédagogie et de l'accompagnement individuel"

"Près de 430 Oullinois sont propriétaires de voitures classés Crit’Air 5, combien d’entre eux savent-ils que dans moins de 6 mois, ils ne pourront plus aller à Lyon Caluire ou Villeurbanne, à l’intérieur du Boulevard périphérique ?", s'interroge la maire. "Sur Oullins, avec près de 27 000 habitants, il y a un peu plus de 12 500 véhicules. Sur ces 12 500 véhicules, près de 70% (8 750), pourraient ne plus rouler dans la ZFE actuelle dès 2026 et dans toute la Métropole si le périmètre venait à être étendu. Il est difficilement imaginable que 70% du parc automobile oullinois soit renouvelé en moins de 4 ans pour des véhicules exclusivement de Crit’Air 1 ou Crit’Air 0 notamment parce qu’ils restent encore très chers", explique encore Clotilde Pouzergue.
--

POUR ALLER PLUS LOIN SUR LA ZFE

Jean-Charles Kohlhaas, vice-président écologiste de la Métropole de Lyon en charge des déplacements, était l'invité de l'émission 6 minutes chrono de Lyon Capitale en septembre 2021. Il a évoqué l'extension de la ZFE (Zone à faibles émissions) et l'objectif affiché par la majorité écologiste à la Métropole de Lyon de la fin des véhicules diesel à l'intérieur de la ZFE en 2026.

 

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut