Les pêches ont subi de plein fouet le gel dans la Drôme, dans la nuit du 7 au 8 avril 2021. (Photo d’archives @AnthonyFaure )

Drôme : après le gel, les arboriculteurs ont jusqu’au 1er décembre pour demander une indemnisation 

L’épisode de gel du mois d’avril 2021 a été reconnu comme calamité agricole par les autorités pour les producteurs de fruits à pépins et de noix de type Lara. Ces derniers ont jusqu’au 1er décembre pour procéder à leur télédéclaration afin de demander une indemnisation. 

Au mois d’avril 2021, dans al nuit du 7 au 8, de nombreux arboriculteurs de la Drôme ont perdu toute ou partie de leur récolte après un épisode de gel particulièrement intense. Fin avril, la Chambre de l’agriculture de la Drôme estimait ainsi à 70 % les pertes pour l’arboriculture locale selon nos confrères de France Bleu. Abricots, pommes, poires, prunes, pêches, cerises, kiwis, aucun fruit n’a été épargné par le gel. 

Des millions d’euros de pertes

Sur le plan financier, près de 110 millions d’euros de pertes auraient ainsi été enregistrés dans le département. Le 16 juillet, les autorités ont donc reconnu les pertes de récolte dans le département pour les fruits à noyaux (cerises, pêches, nectarines, abricots et prunes). Avant, le 15 octobre, d’y intégrer celles des producteurs de : poires, coings, pommes, amandes, kiwis, grenades, figues, kakis, noix (variété Lara uniquement). 

Les demandes d’indemnisation "au titre du régime des calamités agricoles" ont été ouvertes le 3 novembre "pour les producteurs de fruits à pépins et de noix" et elles se termineront le 1er décembre. 

Les démarches à suivre pour faire sa demande sont à retrouver ici. 

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut