Image d’illustration d’hôpital

Des employés de l’hôpital Lyon Sud arrêtés pour le vol de deux échographes 

Trois brancardiers de l’hôpital Lyon Sud ont été arrêtés cette semaine pour le vol de deux échographes, qui devaient ensuite être revendus en Europe de l’Est. 

Au coeur de l’été, le 5 août, deux échographes avaient subitement disparu du service de rhumatologie de l’hôpital Lyon Sud, situé sur la commune de Pierre-Bénite. Valeur du préjudice pour l’établissement hospitalier, 120 000 euros. Selon des informations du Progrès, trois hommes ont été arrêtés mardi 22 novembre par les forces de l’ordre, soupçonnés d’être les auteurs du vol. 

Destination l'Europe de l'Est

Il s’agit de trois brancardiers, employés de l’hôpital. Présents sur les lieux au moment de la disparition des deux machines, ils ont été confondus grâce à l’exploitation des caméras de vidéosurveillance. Âgé de 27, 30 et 42 ans, ils ont reconnu les faits lors de leur audition et ont été présentés jeudi devant le parquet. 

Le plus âgé des trois aurait expliqué que les deux échographes devaient être recelés en Europe de l’est par un homme qui l’aurait approché en ce sens. Le brancardier aurait ensuite recruté deux de ses collègues pour mener à bien son larcin. 

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut