Affiche contre la publicité (©Collectif Plein la vue)

Des actions antipub ce dimanche dans la métropole de Lyon

Afin de protester contre la probable arrivée d'écrans vidéo publicitaires à Lyon, trois associations antipubs vont manifester ce dimanche sur les marchés de la métropole de Lyon. 

Plusieurs associations anti-publicités, et notamment contre l'arrivée des écrans vidéo publicitaires à Lyon, ont décidé d'organiser plusieurs actions sur les marchés de  six communes du Grand Lyon (Lyon 4, Villeurbanne, Bron, Tassin-la-Demi-Lune, Décines-Charpieu, Vénissieux), ce dimanche 12 mai. Collectif Plein la vue, Action Non Violente CAP21, Résistance à l'agression publicitaire, vont “recouvrir les panneaux publicitaires et tracter pour proposer aux habitants de voter pour ou contre ces écrans. Les habitants pourront insérer leur vote dans des urnes, qui seront remises dans la semaine aux maires des villes visées”.

Nous n'oublions pas que la Métropole n'a toujours pas répondu à notre question : "Quels sont vos arguments démontrant le bienfait des écrans vidéo publicitaires pour le cadre de vie des habitantes, objet premier du RLPI ?”. Au contraire, et malgré nos arguments scientifiques, juridiques, sur l'accidentologie, etc, la métropole va même jusqu'à attaquer en procès des militants antipub pour une action à la farine et à l'eau”, dénoncent-ils. 

Les élus de la Métropole, au premier duquel David Kimeldeld, semblant rester sourds à tous les arguments démontrant la nocivité et la désapprobation des habitantes pour les écrans vidéo publicitaires, nous ne lâchons rien et continuons nos actions de sensibilisations”, concluent les militants associatifs. 

Le futur règlement local de publicité intercommunal (RLPI) doit être adopté dans l'année et fixer les règles de la publicité dans les rues de la métropole de Lyon à partir de 2020. Comme nous l'écrivions en mars, son enjeu est d'autant plus important que le marché de mobilier urbain est lié à celui de la publicité. Ainsi, les 2 500 Vélo'v à assistance électrique qui doivent arriver à partir de la même année sont contractuellement rattachés au déploiement d'une centaine de panneaux publicitaires avec écran numérique dans les rues de Lyon. 

à lire également
Gay Pride 2018 ©Moran Kerinec
Les violents orages qui se sont abattus en début d'après-midi sur Lyon ont empêché la marche des fiertés LGBTI de défiler comme prévu. Ce qui n'a pas découragé les milliers de manifestants réunis place Bellecour de faire la fête tout l'après-midi.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut