Image d’archives de la rave party organisée au mois d’août 2021 sur la ZAD de Roybon en Isère. (Capture d’écran Snapchat de l’évènement).

Démantèlement d’une rave party dans la Drôme

Pendant trois jours, du 16 au 18 octobre, une rave party organisée sur la commune de Bouvante a mobilisé plus de 120 gendarmes de la Drôme. Avant d'être démantelé, l'événement a réuni entre 1500 et 2000 personnes.

Après l’Ain et l’Isère au mois d’août, c’est au tour de la Drôme d’être confrontée au phénomène des rave-parties. Entre le 16 et le 18 octobre, une rave party a été organisée dans le Vercros sur la commune de Bouvante. Entre 1500 et 2000 personnes ont fait la fête dans la nature avant que l'événement ne soit démantelé par les gendarmes.

Non déclaré, l’évènement sauvage a nécessité la mobilisation de plus de 120 gendarmes de la Drôme, d’un hélicoptère de la gendarmerie de Lyon, de gendarmes mobiles et d’une équipe cynophile, détaille la préfecture locale dans un communiqué. En trois jours, les militaires ont relevé plus de 800 infractions, allant de la "circulation et [du] stationnement interdits sur routes forestières [à la] conduite sous stupéfiants [et/ou] sous l’emprise d’alcool". 

Par ailleurs, les forces de l’ordre ont saisi le véhicule utilisé pour le transport du groupe électrogène et du système son. 

Lire aussi : Nord de Lyon : près de 300 personnes réunies pour une rave party dans l’Ain

Sud de Lyon : la rave party organisée sur l’ancienne ZAD de Roybon, en Isère, s’achève

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut