David Kimelfeld, président de la Métropole de Lyon entre 2017 et 2020.

David Kimelfeld de retour au conseil municipal de Lyon, après la démission de Sylvie Palomino

C’est dans un communiqué envoyé mardi que la conseillère municipale du 4e arrondissement a annoncé quitter ses fonctions politiques pour "raisons personnelles et professionnelles". Une décision qui a pour première conséquence le retour de l’ancien maire de la Croix-Rousse et président de la Métropole au sein de l’hémicycle lyonnais. 

Absent du conseil municipal de la ville de Lyon depuis 2020 et la victoire des écologistes aux élections, l’ancien maire du 4e arrondissement et président de la Métropole de Lyon, David Kimelfeld, devrait faire son retour dans l’hémicycle lors du prochain conseil. Un retour inattendu qui s’explique par le souhait de Sylvie Palomino (Respirations) de se retirer de la vie politique. 

Dans un communiqué publié mardi, l’élue de la Croix-Rousse et conseillère municipale à la Ville de Lyon explique quitter ses fonctions pour des "raisons personnelles et professionnelles". Bien qu’elle quitte ses mandats, Sylvie Palomino assure qu’elle continuera à "[s’]investir autrement en tant que société civile, ce [qu’elle est] toujours restée, que ce soit à Lyon, à la Croix-Rousse et de plus en plus en Bourgogne, [son] autre terre de cœur". 

Un opposant de taille pour la majorité

C’est donc tout naturellement que l’ancien protégé de Gérard Collomb, deuxième sur la liste Respirations derrière Mme Palomino et qui ne siégeait jusqu’ici qu’au conseil d’arrondissement de la Croix-Rousse et à la Métropole de Lyon, va reprendre sa place au conseil municipal. Un nouvel adversaire de taille pour la majorité, l’ancien président de la Métropole étant rompu aux débats dans l’hémicycle et au fait des dossiers. 

Au conseil d’arrondissement de la Croix-Rousse, Lydie Bonvallet pourrait succéder à Sylvie Palomino, elle figurait en 3e position sur la liste Respirations.

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut