Le permis de conduire dématerialisé devient accessible à tous ce mercredi 14 février. (Photo de Kenzo TRIBOUILLARD / AFP)

Dans le Rhône, l’État renforce son contrôle des examens du code de la route 

Depuis le renforcement des contrôles, plus de 300 procédures ont été lancés à l’encontre de candidats potentiellement fraudeurs et 80 permis ont été retirés dans le Rhône. 

Alors qu’une "multiplication à l’échelle nationale du nombre d’examens obtenus frauduleusement" a été constatée, la préfecture du Rhône décide de renforcer ses contrôles dans la région. Dans les centres d’examen du Rhône, cinquante contrôles sont réalisés chaque année par des inspecteurs du permis de conduire et de sécurité routière. Côté procédure, cinq centres ont vu leur ouverture refusée par le bureau éducation routière après "le constat du non-respect du cahier des charges" et trois examinateurs "présentant un casier judiciaire incompatible avec leurs fonctions" ont été signalés, puis licenciés. 

80 permis de conduire retirés

Le contrôle est également renforcé auprès des candidats. Plus de trois cents "procédures contradictoires" ont été lancées à l’encontre de candidats "potentiellement frauduleux", annonce la préfecture du Rhône dans un communiqué. Une centaine d’épreuves du code de la route ont également été invalidées ou fait l’objet d’un signalement. 80 permis de conduire obtenus après un examen théorique frauduleux ont enfin été retirés. 

Les services de l’État rappellent que toute personne fraudant à un examen s’expose à des sanctions pouvant aller jusqu’à cinq ans de prison et 375 000 euros d’amende puisqu’il s’agit d’un délit pénal. 

Lire aussi : Expérimenté dans le Rhône, le permis de conduire dématérialisé est généralisé

Laisser un commentaire

Suivez-nous
tiktok
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut