Test du Covid-19 dans un drive à Villefranche-sur-Saône © PHILIPPE DESMAZES / AFP)

Covid-19 : le Rhône, l’un des 3 départements où le virus circule le moins en Auvergne-Rhône-Alpes

L’horizon s’éclaircit depuis plusieurs jours voire semaines sur le front de la crise sanitaire à Lyon, dans le Rhône et dans le reste de la France. Dans le Rhône, l’un des territoires d’Auvergne-Rhône-Alpes les plus touchés au plus fort de la 5e vague de Covid-19 le taux d’incidence est désormais de 1 177, soit l’un des trois plus bas de la région. 

C’est un signe que la 5e vague de Covid-19 est en train de passer en France dans le Rhône et à Lyon où le taux d’incidence est passé de 4 655 cas positifs pour 100 000 habitants lors de son pic le 21 janvier, à 1 117 le 12 février, selon les derniers chiffres communiqués par Santé publique France. C’est simple, selon le ministre de la Santé Olivier Véran, présent ce mercredi matin sur le plateau de France Info, les contaminations sont "trois fois moins importantes qu'il y a deux semaines" en France. À l’entendre, cela laisse espérer la possibilité de "sortir complètement de la vague d'ici quelques semaines".

Les données collectées sur le début du mois de février sont d’ailleurs très claires (comme le montre le graphique ci-dessous) et illustrent une nette décrue du virus dans le Rhône, l’un des départements les plus contaminés d’Auvergne-Rhône-Alpes au plus fort de cette 5e vague. 

(Source : Santé publique France)

Savoie, Rhône et Haute-Savoie les départements les moins contaminés

En date du 12 février, le Rhône figure même dans le trio de tête des départements les moins contaminés de la région. Avec 1 168 cas pour 100 000 habitants sur une semaine glissante la Savoie prend la première place, suivie du Rhône et de ses 1 177 cas et de la Haute-Savoie en troisième position avec 1 190 cas positifs. Le département d’Auvergne-Rhône-Alpes où le virus circule le plus actuellement est le Cantal avec un taux d’incidence de 1 918. 

Dans le Rhône, le plus grand nombre de contaminations est toujours enregistré chez les 30 à 39 ans dans le Rhône avec 1 632 cas. Chez les plus jeunes et notamment les collégiens et les lycéens de 10 à 19 ans les contaminations continuent de baisser sensiblement, en passant en une semaine de 3 445 cas pour 100 000 habitants à 1 285.

Les chiffres des contaminations par catégories d’âge : 

  • 0-9 ans : 1 151
  • 10 à 19 ans : 1 285
  • 20 à 29 ans : 1 336
  • 30 à 39 ans : 1 632
  • 40 à 49 ans : 1 397
  • 50 à 59 ans : 1 013
  • 60 à 69 ans : 762
  • 70 à 79 ans : 676
  • 80 à 89 ans : 644
  • 90 ans et + : 907
(Source Guillaume Rozier @covidtracker)

Les hospitalisations baissent enfin

Jusqu'à présent, la baisse des contaminations ne se retranscrivait pas à l'hôpital, mais cela évolue également depuis hier.

Dans les HCL (Hospices civils de Lyon), 492 patients sont hospitalisés pour covid-19 d'après un dernier point ce mardi 15 février 2022. Contre 558 il y a une semaine. Dans l'ensemble du territoire du Rhône, 1097 patients sont hospitalisés des suites du covid-19 (contre 1233 il y une semaine). 50 personnes sont en réanimation des suites du covid-19 dans les HCL ce mardi, contre 63 il y a une semaine.

Lire aussi : Covid-19 à Lyon : baisse des contaminations, baisse dans les hôpitaux aussi

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut