Centre de dépistage coronavirus du Palais des Sports de Gerland. @OrianeMollaret

Coronavirus : selon une étude, 95% des contaminations se font à l'intérieur

D'après une étude de l'institut Pasteur, les lieux clos non ventilés sont beaucoup plus propices aux infections. 5% seulement des contaminations se feraient à l'extérieur.

Une étude de l'institut Pasteur, sur la période du 1er octobre au 31 janvier 2021, a analysé les lieux et les circonstances de contamination d'un échantillon de 77 000 personnes.

"L’analyse des quatre premiers mois de l’étude fait ressortir les points suivants : sur les circonstances de contamination, 45% des personnes infectées connaissent la personne source qui les a infectées, 18% suspectent un évènement particulier sans connaître la personne source de l’infection, et 37% ne savent pas comment elles se sont infectées", soutient l'étude.

Plus de 60% des contaminations "en famille"

Quand la personne est connue, la source intra-domiciliaire est majoritaire (42%), suivie d’une source extra-domiciliaire qui relève de la famille élargie (21%), puis d’une source professionnelle (15%), d’amis (11%) ou autre (11%). "Les repas, aussi bien en milieu privé que professionnel, sont les circonstances les plus fréquemment rapportées à l’origine de ces transmissions", ajoute l'étude.

Sur les lieux de contamination, "l'intérieur" est très largement beaucoup plus propice aux infections. "L’analyse de plus de 10000 contacts uniques extra-domiciliaires à l’origine d’une infection montre que ce contact a eu lieu à l’intérieur fenêtres fermées dans 80% des cas, à l’intérieur fenêtres ouvertes dans 15% des cas, et à l’extérieur dans 5% des cas", explique encore l'étude de l'institut Pasteur, à retrouver ici.

Lire aussi : Coronavirus à Lyon : le Rhône, le département de la région le plus touché, le point ce jeudi

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut