(Photo by JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)

Coronavirus à Lyon : le Rhône, le département de la région le plus touché, le point ce jeudi

Où le virus circule-t-il le plus dans la région ? La tendance est-elle à la hausse ces derniers jours ? Le point dans chaque département de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

La circulation du virus à l'instant t sur un territoire se mesure grâce au taux d'incidence. Les décideurs ont les yeux rivés dessus. C'est un indicateur clé. Le taux d'incidence détermine le nombre de cas positifs sur les 7 derniers jours pour 100 000 habitants. Sur une semaine glissante. C'est un très bon moyen de mesurer le degré de circulation du virus à un instant t sur un territoire.

D'après les dernières données stabilisées dont nous disposons, s'arrêtant au dimanche 7 mars (prenant donc en compte la période lundi 1er - dimanche 7 mars), le taux d'incidence est de 182 en Auvergne-Rhône-Alpes (-13 en une semaine).

A titre de comparaison, il est supérieur dans ces régions :

  • Ile-de-France : taux d'incidence de 352 (+21 en une semaine)
  • Hauts-de-France : taux d'incidence de 331 (-11 en une semaine)
  • PACA : taux d'incidence de 331 (-31 en une semaine)
  • Normandie : taux d'incidence de 189 (en hausse)
  • Grand-Est : taux d'incidence de 187 (en hausse)
  • et Auvergne-Rhône-Alpes : taux d'incidence de 182 (-13 en une semaine)

Le Rhône, l'Isère et la Drôme les plus touchés

Dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, le département du Rhône, sous surveillance renforcée, est le département et de loin où le virus circule le plus, avec un taux d'incidence de 236, en légère hausse ces derniers jours.

Le point dans la région, sur le taux d'incidence :

  • Rhône : 236
  • Isère : 189
  • Drôme : 188
  • Haute-Savoie : 183
  • Savoie : 178
  • Loire : 171
  • Ain : 169
  • Puy-de-Dôme : 153
  • Ardèche : 136
  • Allier : 104
  • Haute-Loire : 83
  • Cantal : 78

Pas d'explosion des cas dans la région malgré la présence du variant anglais

Pas d'explosion des cas dans la région. Pour le moment. Et ce malgré l'explosion de la présence du variant anglais, qui représente environ désormais 60 % des cas sur le territoire régional. Pourquoi ? Décryptage ici.

Lire aussi : Coronavirus à Lyon : le virus anglais explose dans le Rhône, pas le nombre de nouveaux cas, pourquoi ?

1 commentaire
  1. raslebol69 - jeu 11 Mar 21 à 17 h 35

    Pas étonnant vu que dans le Rhône il y a l'agglomération lyonnaise où l'on observe un relâchement très fort face aux mesures sanitaire (même dans le métro on commence à voir des passagers sans aucun masque).

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut