Coronavirus à Lyon : les nouvelles voies vélo colonisées par les voitures, pour l'instant

C'était un effet craint. Les nouvelles voies transitoires d'urbanisme tactique dédiées aux cyclistes profitent pour l'instant aux automobilistes. 

Le rééquilibrage de l'espace public ne va pas se faire en un jour, surtout quand les contraintes ne sont pas encore en place ni la verbalisation. La métropole de Lyon a lancé sa première phase d'urbanisme tactique avec 11 kilomètres de pistes cyclables transitoires à Lyon (lire ici). 

Malheureusement, le marquage au sol jaune semble ne pas être encore assez voyant pour les automobilistes qui ne le respectent pas. Avenue Jean Jaurès, la piste sert pour l'instant surtout au stationnement illégal, notamment à proximité des commerces. Rue Duquesne, même constat, les véhicules colonisaient les nouveaux aménagements ce lundi matin en absence de contrôle de la police municipale. Sur le pont de la Guillotière, la voie est même dangereuse pour le moment avec des véhicules qui doublent par la droite. 

Contacté par Lyon Capitale, le président de la métropole de Lyon, David Kimelfeld a fait le même constat : "Nous attendons encore des obstacles comme des bornes et piliers pour matérialiser les aménagements transitoires. Je suis passé sur plusieurs lieux, s'il n'y a pas d'obstacles physiques, les gens se garent dessus, doublent par la droite. Nous allons renforcer tout cela ces prochains jours dès que nous recevrons les éléments. Je sais que la police municipale à Lyon a été très mobilisée dans le métro ce lundi. Il faudra son aide et les obstacles ces prochains jours pour bien sécuriser les cyclistes". 

 

1 commentaire
  1. Loufoque - 11 mai 2020

    Les voies de droite sur l'avenue Jean Jaurès ayant toujours été envahies de bagnoles garées en double-file, c'était assez prévisible que ces gentlemen de l'automobile n'allaient pas changer leur comportement pour les vélos...

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut