Service de réanimation de l’hôpital de la Croix-Rousse des Hospices Civils de Lyon. @Lionel De Souza _ avril 2020

Coronavirus à Lyon : le profil des patients en réanimation dans la région

311 patients sont en réanimation des suites du covid-19 dans les hôpitaux de la région ce mardi matin. L'âge des patients hospitalisés en réanimation diffère, un peu, des patients "seulement" hospitalisés. 44 % des patients en réanimation dans la région ont moins de 70 ans.

Le virus circule de plus en plus dans la région et dans les hôpitaux, la pression de cesse de s'accroître.

Ce mardi matin, 311 patients sont en réanimation dans les hôpitaux de la région, dont 128 dans le département du Rhône, le plus peuplé et le plus équipé en hôpitaux.

44 % des patients en "réa" ont moins de 70 ans

Mais quel est l'âge des patients ? D'après un dernier point de Santé Publique France sur les patients hospitalisés en réanimation dans la région Auvergne-Rhône-Alpes (d'après des données arrêtées le 15 octobre) :

  • 5,9 % ont moins de 49 ans
  • 9,3 % ont entre 50 et 59 ans
  • 29,1 % ont entre 60 et 69 ans
  • 36,3 % ont entre 70 et 79 ans
  • 16,9 % ont entre 80 et 89 ans
  • 1,3 % ont plus de 90 ans.

En ce qui concerne les personnes hospitalisées des suites du covid-19 dans la région, mais pas en réanimation dans la région Auvergne-Rhône-Alpes (d'après des données arrêtées là-aussi le 15 octobre) :

  • 8,3 % ont moins de 49 ans
  • 7,9 % ont entre 50 et 59 ans
  • 13,2 % ont entre 60 et 69 ans
  • 24,8 % ont entre 70 et 79 ans
  • 29,9 % ont entre 80 et 89 ans
  • 14,4 % ont plus de 90 ans.

On peut observer que davantage de patients "plus jeunes" sont en réanimation. Notamment des personnes ayant entre 60 et 80 ans, des patients qui peuvent supporter la réanimation.

Déprogrammation de toutes les opérations non urgentes à Lyon

Dans la région, la pression est notamment forte dans les hôpitaux de la Loire, du Rhône et de l'Isère, trois départements très touchés, où le nombre de cas positifs a encore explosé ces derniers jours (lire ici). Plus de cas positifs donc forcément plus de patients dans les hôpitaux dans les jours à venir.

Toutes les opérations non urgentes sont déprogrammées ces 15 prochains jours dans le Rhône, la Loire et l'Isère, notamment dans les hôpitaux lyonnais, pour libérer des lits. Objectif ? Monter de 671 (actuellement) à 1300 lits de réanimation dans la région pour accueillir tous les nouveaux malades. Il faut savoir qu'actuellement 90 % des lits de "réa" sont occupés, car de nombreux patients non covid ont également besoin de ces soins-là.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut