(Photo by JEFF PACHOUD / AFP)

Coronavirus : à Lyon et dans la région, l'alarmante explosion des nouveaux cas positifs en chiffres

Trois départements de la région, le Rhône, l'Isère et la Loire font partie des 5 départements français où le virus circule le plus, actuellement, en France. Le nombre de nouveaux cas explose dans le Rhône et dans la région. Cela va forcément se répercuter dans les hôpitaux, ces prochains jours, où la pression est déjà (très) forte.

La deuxième vague, on est en plein dedans dans la région. La Loire et le Rhône sont les deux départements français où le taux d'incidence (le nombre de cas positifs sur les 7 derniers jours pour 100 000 habitants) est le plus élevé de France.

Le virus circule beaucoup (trop) dans la région. Tous les chiffres, tous les indicateurs virent au rouge. Pire, la situation ne fait que se dégrader. Et les premiers effets du couvre-feu nocturne ne devraient être perceptibles que dans 15 jours minimum.

Le Rhône, la Loire et l'Isère très touchés

Les chiffres parlent d'eux-mêmes. Déjà le nombre de cas positifs. Dans le seul département du Rhône, l'évolution est la suivante :

  • 241 cas positifs dans le Rhône (sur 15 117 tests) entre le 3 et le 9 août
  • 557 cas positifs (sur 15 430 tests) entre le 10 et le 16 août
  • 1216 cas positifs (sur 22 000 tests) entre le 17 et le 23 août
  • 1687 cas positifs (sur 27 000 tests) entre le 24 et le 31 août
  • 2518 cas positifs (sur 31 000 tests) entre le 31 août et le 6 septembre
  • 3350 cas positifs (sur 37 000 tests) entre 7 septembre et le 13 septembre.
  • 3862 cas positifs (sur 39006 tests) entre le 14 et le 20 septembre.
  • 4128 cas positifs (sur 36 019 tests) entre le 21 et le 27 septembre
  • 3955 cas positifs (sur 34 000 tests) entre le 28 septembre et le 4 octobre

et 6639 cas positifs (sur 39 938 tests) entre le 5 octobre et le 11 octobre.

Deux fois plus de cas positifs en une semaine dans la région

L'augmentation (on peut aussi parler d'explosion) est claire. Nette.

Et c'est pareil dans la région. +25 % de personnes testées en une semaine dans la région (133 500 contre 107 000 la semaine précédente) mais +77 % de cas positifs (20 000 contre 11 300). Là encore, ce n'est plus une augmentation, comme les semaines précédentes, mais une explosion.

Le taux de positivité dans le Rhône est de 16,6 %, il est de 18,6 % dans l'Isère, de 19,1 % dans la Loire. Et le taux d'incidence dans la région globale est passé de 141 à 249 en une semaine...

Dans les hôpitaux, des déprogrammations en masse

Dans les hôpitaux, c'est aussi très tendu. 90 % des lits de réanimation sont occupés. La hausse est très inquiétante ces derniers jours (le point ici). Toutes les opérations non urgentes vont être déprogrammées ces 15 prochains jours dans le Rhône, la Loire et l'Isère.

Objectif ? Monter de 671 (actuellement) à 1300 lits de réanimation dans la région pour accueillir tous les nouveaux malades. Car avec l'explosion des cas positifs ces derniers jours, cela va forcément se répercuter dans les hôpitaux de la région ces prochains jours. C'est inéluctable. Et c'est carrément inquiétant, car la situation est déjà tendue.

Lire aussi : Coronavirus à Lyon : les courbes explosent dans la région (graphique)

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut