JEFF PACHOUD / AFP

Coronavirus à Lyon : en un mois, le nombre de nouveaux cas a baissé de moitié dans le Rhône (graphique)

Enfin, ça baisse. Le nombre de nouveaux cas de covid-19 continue de baisser à Lyon et dans le Rhône. Il a baissé de moitié, par rapport aux données de début avril.

Emmanuel Macron a esquissé un calendrier de sortie de crise avec la réouverture des commerces, des musées, des terrasses le 19 mai, des bars, des restaurants et des salles de sports le 9 juin... Mais la circulation du virus baisse-t-elle vraiment ?

La réponse est oui. La circulation du virus à l'instant t sur un territoire se mesure grâce au taux d'incidence. Les décideurs ont les yeux rivés dessus. C'est un indicateur clé. Le taux d'incidence détermine le nombre de cas positifs sur les 7 derniers jours pour 100 000 habitants. Sur une semaine glissante. C'est un très bon moyen de mesurer le degré de circulation du virus, à un instant t, sur un territoire.


Le seuil d'alerte de 250 toujours dépassé


Dans le département du Rhône, d'après les derniers chiffres stabilisés au lundi 3 mai, le taux d'incidence est de 266 (les données prennent donc en compte la période entre le mardi 27 avril et le lundi 3 mai). Un taux d'incidence en baisse constante et continue depuis plus de trois semaines (comme le montre le graphique ci-dessous). Entre le 4 avril et le 3 mai, le nombre de nouveaux cas a baissé de moitié.

En chiffres, le taux d'incidence dans le Rhône :

  • 3 mai : 266
  • 1er mai : 286
  • 30 avril : 309
  • 23 avril : 375
  • 16 avril : 431
  • 12 avril : 518
  • 4 avril : 553 (pic de la 3e vague)
Source : Santé publique France

Sur la même période (4 avril-3 mai), forte baisse aussi en France, avec un taux d'incidence passant de 411 à 214 en moyenne et en Auvergne-Rhône-Alpes où il passe de 404 à 208.

Lire aussi : Coronavirus à Lyon : la vaccination ouverte aux + de 18 ans dès le 12 mai "s'il reste des doses", mais comment le savoir ?

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut