La nouvelle unité intensive de niveau 3 de l’hôpital Casal Palocco près de Rome, consacrée aux patients atteints du coronavirus @AFP

Coronavirus : 38 nouvelles hospitalisations dans la région dont la moitié dans le Rhône samedi soir

La situation sanitaire ne s'améliore pas dans les hôpitaux de la région Auvergne-Rhône-Alpes avec 38 nouvelles hospitalisations et 4 entrées en réanimation recensées ce samedi 12 septembre au soir.

Dans les hôpitaux du département comme de la région, la situation ne s'améliore pas, bien loin cependant des chiffres alarmants du lundi 7 septembre.

Dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, Santé Publique France recense samedi 12 septembre au soir :

  • 38 nouvelles hospitalisations, soit 522 personnes hospitalisées au total.
  • 4 nouvelles admissions en réanimation, soit 70 personnes actuellement dans les services de réanimation et de soins intensifs. Il y avait 783 patients en réanimation dans la région au plus fort de la crise.
  • 2 nouveaux décès, portant le total à 1803.

Dans le Rhône :

  • 19 nouvelles hospitalisations, portant le nombre de personnes actuellement hospitalisées à 256.
  • 3 nouvelles admissions en réanimation, soit 38 personnes au total dans les services de réanimation et de soins intensifs. Il y avait 300 patients en réanimation dans le département au plus fort de la crise.
  • 2 nouveaux décès, portant le total à 683.

Cette semaine, le nombre de patients hospitalisés et admis en réanimation a quasiment doublé dans la région (lire ici).

5 commentaires
  1. Signaler un commentaire inapproprié
    benplay69009 - 13 septembre 2020

    Ne serais-ce pas plutôt des gens qui commencent a tomber malade en ayant des problèmes respiratoires lié au port excessif du masque partout tout le temps ?

    1. Signaler un commentaire inapproprié
      Fibzzz - 13 septembre 2020

      Oui ça doit être ça... La 1ère vague aussi c'était la faute du port du masque, qu'on ne portait pas à l'époque...

    2. Signaler un commentaire inapproprié
      Fibzzz - 14 septembre 2020

      Et puis bizarrement c'est aussi à Marseille, où l'obligation du port du masque est très mal respecté qu'il y a le plus de cas...

      1. Signaler un commentaire inapproprié
        benplay69009 - 14 septembre 2020

        et c'est aussi a Marseille ou il y a le prof raoult cette pseudo seconde vague est politico médiatique 🙂

        de toute façon dans quelques temps des médecin courageux vons osez dénoncer les danger du masques en masse faut juste être patient mais vous ne pourrez pas dire que les "complotiste" comme moi n'ont pas essayer de vous prévenir 🙂

        1. Modéré
          Fibzzz - 14 septembre 2020

          Faut vraiment pas être très bien dans sa tête pour penser qu'un bout de tissu sur la bouche et le nez peut poser problème...

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut