Centrales nucléaires Auvergne-Rhone-Alpes : vers des axes d’amélioration

Nour Kather, cheffe de la division de Lyon de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) est l'invité de "6 minutes chrono". Elle dresse le bilan "globalement satisfaisant" mais relève des "axes d'amélioration" et des "points  d'attention".

En 2021, le "gendarme du nucléaire"Auvergne-Rhône-Alpes  a mené 328 inspections au cours de l’année , dont 117 inspections dans les centrales nucléaires du Bugey, de Saint-Alban, de Cruas-Meysse et du Tricastin,

26 évènements significatifs classés de niveau 1 sur l'échelle internationale des évènements nucléaires et radiologiques ont été déclarés a l’ASN, dont 21 survenus dans les installations nucléaires de base (INB) et 5 dans le nucléaire de proximité. 1 évenemen t significatif de niveau 2 a également été pointé àç la centrale de Cruas.

Echelle Ines internationale des événements nucléaires et radiologique
Echelle Ines internationale des événements nucléaires et radiologique

"Ce qui a inquiété l'ASN, c'est le phénomène de corrosion décelé fin 2021 sur une centrale #nucléaire. U phénomène sérieux car il touche une partie d'un circuit directement lié au coeur du réacteur " explique Nour Kather cheffe de division de Lyon de l'ASN. 

L'autorité e sûreté nucléaire a détecté des phénomènes de "corrosion accélérée" mais précise à Lyon Capitale  qu' "il n'y a pas de lien direct entre le vieillissement des centrales et le phénomène de corrosion".

Information judiciaire contre EDF au Tricastin : "EDF n'a pas tenté de dissimuler ces événements"

Selon l'AFP, une information judiciaire ouverte contre X a été ouverte, à la suite d'une plainte déposée en octobre 2021 contre  EDF par un cadre de la centrale nucléaire de Tricastin (Drôme), selon l'AFP jeudi 9 juin. "Non-déclaration d'incident ou d'accident" , "mise en danger d'autrui" et "faux et usage de faux… CV'est sur cet ensemble d'éléments qu 'une enquête sera menée par une juge d'instruction du Pôle de santé publique de Marseille. Selon l'ASN, "EDF n'a pas tenté de dissimuler ces événements sur le domaine sûreté nucléaire".

"La canicule a un impact limité en termes de sûreté nucléaire"

Si les centrales nucléaires reviennent chaque année dans l'actualité en été, c'est en raison de leur impact sur les fleuves. "En termes de sûreté nucléaire, la canicule a un impact limité. C'est surtout un impact sur le fonctionnement des centrales et de production électrique. L'enjeu est de limiter la température de rejet dans le Rhône." 

à lire également

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut