Grand Lyon métropole Courly
Lyon – L’hôtel de la métropole. © Robin Favier

Bruno Bernard présente un budget de 3,9 milliards d'euros pour la Métropole de Lyon en 2022

Vendredi 21 janvier, le président de la Métropole de Lyon, Bruno Bernard, a présenté un budget de 3,9 milliards d'euros pour la collectivité en 2022. Il a vanté un budget "sérieux et ambitieux". Les efforts d'investissement de la Métropole se concentrent sur la construction de logements et la transition écologique. Décryptage.

Le président écologiste de la Métropole de Lyon, Bruno Bernard, cherche à façonner l'image d'une collectivité qui peut être à la fois durable et prospère. "Oui, l'écologie est compatible avec l'économie", a t-il affirmé vendredi 21 janvier lors d'un échange avec la presse quelques minutes après sa présentation du budget 2022 de la Métropole et des principales délibérations soumises au vote des élus lors du conseil métropolitain qui se tiendra les 24 et 25 janvier.

Lire aussi : Bruno Bernard sur Twitch, la Métropole de Lyon assume avoir payé un influenceur

Pour cette année civile, le budget de la Métropole de Lyon s'élève à 3,9 milliards d'euros. Dans son discours d'introduction, Bruno Bernard a vanté la bonne santé financière de la collectivité avec un endettement en légère baisse de 2 milliards en 2021 à 1,9 milliard en 2022. Dans le détail, les recettes de fonctionnement augmentent de 2,5% en 2022 pour se hisser à 2 964,8 millions d'euros grâce notamment à une hausse des recettes issues de la TVA dopées par la forte reprise de la consommation en France en 2021. Les dépenses de fonctionnement 2022 augmentent, elles, de 3% par rapport à 2021.

"Le budget 2022 est à l'image de ce nous voulons, sérieux et ambitieux", a ajouté Bruno Bernard, qui se félicite à la fois de la maîtrise de la dette et de la hausse du montant de l'investissement de la collectivité qui sera porté à 705 millions d'euros en 2022, contre 610 millions d'euros en 2021, "sans augmentation des impôts" promet-il.

La Métropole veut accélérer le rythme de construction de nouveaux logements

L'un des axes prioritaires pour la Métropole en 2022 est d'accélérer le rythme de construction de nouveaux logements. "Notre objectif est d'atteindre un rythme de 8000 à 8500 neufs par an. Lyon est une zone tendue et tous les leviers possibles sont activés", a affirmé Bruno Bernard. Une nouvelle aide en investissement dédiée à soutenir l'effort bâtisseur des communes et d'un montant de 10 millions d'euros sera ainsi soumise au vote lors du conseil métropolitain. "Cette enveloppe est votée pour appuyer les communes qui s'engagent dans la construction. On appelle en permanence les maires pour savoir où ça coince", note le président de la Métropole, qui veut privilégier la construction de logements en bail réel solidaire.

Lire aussi : Comment construire sans densifier dans la Métropole de Lyon ? Les réponses de Renaud Payre

La collectivité a budgété 40 millions d'euros d'acquisition foncière en 2022 pour faire construire 170 logements sociaux. "On veut contenir les prix là où ils augmentent, par exemple le long des nouveaux tracés de voies de tram. On a une veille stratégique", explique Béatrice Vessiller, vice-présidente de la Métropole chargée de l'urbanisme.

Des investissements pour financer la transformation écologique

Une large partie des 705 millions d'euros d'investissement de la Métropole doit aussi permettre l'accélération de la transition écologique. En 2022, la Métropole va continuer à planter des arbres dans les espaces publics pour étendre des corridors verts dans l'agglomération lyonnaise. La collectivité va aussi soutenir la rénovation thermique de 4000 logements. Elle s'engage à hauteur de 12 millions d'euros dans le dispositif Ecoreno'v. Un budget de 1,5 million d'euros sera également consacré à l'augmentation de la prime air-bois : elle passe à 3000 euros pour les ménages à revenus modestes qui remplaceront leur chauffage au bois très émetteur en particules fines.

L'effort sera aussi mis sur les modes de déplacement décarbonés. Pour son mandat, Bruno Bernard a budgété 250 millions d'euros pour développer les modes de transport doux. Un premier tronçon des Voies Lyonnaises, un ambitieux réseau de pistes cyclables, sera ainsi construit en 2022.

Le secteur industriel sera aussi accompagné dans cette transition écologique. La création d'un fonds d'amorçage industriel commun aux villes de Lyon et de Saint-Etienne a recueilli 40 millions d'euros fin 2021. La Métropole de Lyon apportera 17 millions d'euros sur la durée du mandat à ce fonds, dont 4 millions d'euros en 2022. Le fonds d'amorçage est destiné à soutenir des projets industriels innovants, en phase avec la transition écologique du territoire.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut