© Tim Douet

Affaire Augustin à Lyon : “un coup unique porté au visage” selon le Parquet

Selon le parquet de Lyon, Augustin, l'adolescent de 17 ans agressé place Bellecour vendredi dernier aurait reçu “un coup de poing unique au visage” infirmant ainsi la thèse du lynchage diffusée par sa famille.

Le parquet de Lyon a communiqué ce mercredi sur l'affaire Augustin. Selon la justice, le jeune homme a déclaré “avoir reçu un coup de poing dans la mâchoire. Sans pouvoir être totalement affirmatif, il indiquait avoir eu également le sentiment de recevoir un autre coup au niveau du visage”. Dimanche, le frère d'un adolescent de 17 ans expliquait sur Facebook que son cadet avait été agressé par “5 racailles colorées (sic)”. Selon l'auteur du post, le garçon a pris la défense de filles qui “commençaient à être agressées par cinq individus” avant d'être tabassé “sans que personne n'intervienne, ni pour les filles, ni pour lui”.

D'après le parquet, “plusieurs témoins, dont deux jeunes filles faisant partie du groupe dont le plaignant déclarait avoir pris la défense, ont notamment expliqué que ce dernier était intervenu alors qu'il pensait qu'elles se faisaient importuner. Elles indiquaient pour leur part que ces jeunes, bien qu'insistants, ne faisaient pas montre d'agressivité à leur égard. Des insultes étaient ensuite échangées entre le groupe d'individus et le jeune homme. Alors que la tension semblait s'apaiser, le plaignant recevait de la part d'un des individus un coup de poing au niveau du visage. Le groupe de jeunes gens quittait ensuite rapidement les lieux”. La victime a subi une opération de la mâchoire lundi 24 août. Le médecin légiste a constaté une fracture mandibulaire, ainsi qu'une lésion dentaire et a fixé l’ITT à 21 jours en précisant que les blessures ainsi constatées étaient compatibles avec un coup unique porté au niveau du visage. 

Cette précision corrobore la version des jeunes filles qui ont expliqué qu'il n'y avait pas eu de “lynchage”, comme l'ont expliqué ses proches et certains élus, mais bien un unique coup de poing donné. L'auteur de l'agression est toujours recherché et les investigations se poursuivent.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut