Le “click and collect” de la boutique spécialisée dans les ustensiles culinaires, Alice Délice, en centre-ville © Antoine Merlet

À Lyon, les petits commerçants se lancent à la conquête du digital

Lundi 11 octobre, plusieurs dizaines de commerçants et artisans se sont réunis à la Cité internationale de la Gastronomie, afin d’échanger autour du numérique.  L’opération "Connect ton commerce", initiée par la Métropole, offre à ces professionnels l’occasion d’échanger sur des thématiques telles que le développement de la vente en ligne, le référencement sur le web, ou encore le click & collect. 

L’année 2020, conjuguée à la crise sanitaire et économique, a favorisé l’essor du numérique auprès des commerces de proximité. Alors pour faire du numérique un atout, la Métropole de Lyon organisait, lundi 11 octobre, la 4e édition de l’initiative "Connect’ ton commerce" à la Cité internationale de la Gastronomie. En présence d’élus et d’experts, une centaine de commerçants et artisans de centre-ville se sont réunis pour échanger autour de la progression du digital dans les magasins, afin de répondre aux nouveaux besoins de leur clientèle. L’idée étant de revenir sur les difficultés rencontrées pendant la crise et d’identifier des solutions pratiques et concrètes pour développer leur point de vente. 

 250 entreprises formées au numérique

"Pour les accompagner dans cette démarche, la Métropole de Lyon a financé depuis un an, auprès de 250 entreprises du territoire, une formation numérique assurée par les conseillers de l’ENE, de la CCI Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne et la CMA du Rhône. Elle est également en train de mener une stratégie pour maintenir les activités commerciales de proximité, essentielles au dynamisme des cœurs de villes et centre-bourgs de note territoire ", souligne Emeline Baume, vice-présidente à la Métropole de Lyon, déléguée à l’Économie, l’emploi, le commerce, le numérique et la commande publique. 

Par ailleurs, la collectivité travaille à la modification de la SEMPAT, la Société d'économie mixte patrimoniale du Grand Lyon, dans le but de développer le portage de commerces dans les plus petites communes pour permettre l’implantation commerciale. Une quinzaine de sites ont été identifiés, ce qui équivaut à un montant total estimé de 15 millions d’euros d’intervention en dehors de Lyon. 

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut