Viva Fabrica, salon de l’industrie (@Pixabay)

À Lyon, l'Industrie Magnifique propose aux entreprises d'avoir leur propre œuvre d'art

L'Industrie Magnifique, mouvement de coopération artistique, met en collaboration des artistes et entreprises pour valoriser les savoirs-faire industriels lyonnais.

Après Strasbourg, l'Industrie Magnifique se lance à la conquête de la capitale des Gaules. Le mouvement de coopération artistique propose ainsi aux entreprises de collaborer avec un artiste pour avoir leur propre œuvre d'art. Un concept inédit pour promouvoir la création, l'art et le patrimoine industriel. Cette première édition lyonnaise est d'ailleurs soutenue par la Ville, le Mouvement des entreprises de France (MEDEF) et la Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME).

Valoriser l'industrie et la création artistique

L'Industrie Magnifique appelle donc les entreprises lyonnaises à tenter l'expérience pour "valoriser l'industrie, ses savoirs-faire et métiers". En participant, celles-ci deviennent mécènes et choisissent l’un des artistes proposés. Elles doivent ainsi l'accueillir et le financer pour une durée d'un an. Période pendant laquelle l'artiste crée une œuvre originale en s'inspirant de l’activité, des matériaux et des valeurs de l’entreprise. Pendant la phase de création, plusieurs animations seront proposées pour toucher tous les publics. Notamment, des visites, ateliers pratiques et débats.

"L'exposition devient permanente, avec une collection qui s'enrichit au fil des ans"
L'Industrie Magnifique
Tweet

Au terme de cette année, la création artistique sera exposée dans l'espace public pendant 11 jours, d'ici juin 2025. L'objectif est de répartir une quarantaine d'œuvres à travers la ville pour en faire une "galerie d'art à ciel ouvert". Les créations retournent ensuite dans leur entreprise d'origine pour y être exposées. "L'exposition devient permanente, avec une collection qui s'enrichit au fil des ans", explique l'Industrie Magnifique dans un communiqué. Les réalisations pourront notamment être mises en avant lors de la Semaine de l'industrie ou des Journées européennes du patrimoine.

À Strasbourg, les deux premières éditions de l'évènement ont rencontré un grand succès avec 610 000 visiteurs. Au total, 98 œuvres ont vu le jour grâce à la collaboration de 125 artistes et 50 entreprises. Le dispositif sera également déployé à Saint-Etienne, Orléans, Metz, Nancy et Lausanne. Pour participer, les inscriptions se font via le site de l'évènement.

Lire aussi : L'industrie textile, un atout majeur de la région Auvergne-Rhône-Alpes

Suivez-nous
tiktok
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut