Police illustration. (Photo by DENIS CHARLET / AFP)

À Grenoble, un homme armé abattu en plein centre-ville par la police

Un homme de 24 ans, sur son scooter, qui conduisait un passager armé, a été abattu par deux policiers jeudi 7 juillet en plein centre-ville de Grenoble. Deux enquêtes ont été ouvertes pour comprendre les circonstances de cette affaire.

Il est tout juste 18 heures, jeudi 7 juillet, lorsqu'un homme de 24 ans, circulant à scooter avec un passager armé, est abattu par la police en plein centre-ville de Grenoble. Deux membres des forces de l'ordre, qui patrouillaient à pied, sont mis en joue par le passager du scooter, équipé d'un gilet pare-balles, et d'une arme longue de type kalachnikov, dans le quartier Hoche de Grenoble. Face à la menace et l'arme braquée dans leur direction, les policiers tirent à deux reprises, touchant alors le conducteur du deux-roues à la tête, indique le procureur adjoint de Grenoble Boris Duffau dans un communiqué.

La victime, connue des services de police, a été rapidement prise en charge par les secours, mais est finalement décédée sur place. De son côté, le passager armé a pu prendre la fuite, indique l'AFP. Le quartier a rapidement été bouclé et la police a pu effectuer les premières constatations.

Une enquête confiée à l'IGPN

La police judiciaire de Grenoble a ouvert une enquête pour "tentative de meurtre sur personne dépositaire de l'autorité publique". Mais ce n'est pas tout : une deuxième enquête a été confiée à l'IGPN, la police des polices, pour les tirs, touchant mortellement l'un des deux individus.

L'AFP précise qu'une source policière a indiqué que, selon les premiers éléments de l'enquête, il ne s'agirait de "faits de droit commun" et "pas du tout de terrorisme". L'enquête est toujours en cours.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut