Lyon les pieds dans l’eau

RÉACTUALISÉ- Les précipitations ont atteint un niveau record mardi sur Lyon et la pluie n'a cessé de tomber jusqu'à 1h. Les pompiers sont intervenus toute la nuit et les opérations de pompage se poursuivaient mercredi matin.

Mercredi, 10h: Inondations : le point sur la nuit

La pluie est tombée sans discontinuer jusqu’à 1h ce mercredi matin, provoquant principalement des inondations de caves. Entre mardi 15h et mercredi 2h, les pompiers sont intervenus à 520 reprises dans le département pour des missions de reconnaissance, de sécurisation, d’évacuation et de pompage. Au plus fort de la nuit, ce sont 150 hommes qui ont été mobilisés par le Service départemental d'incendie et de secours (SDIS), principalement concentrés sur les zones urbaines et les centres-villes qui ont été les plus durement touchés. A 9h, une quarantaine d’interventions était toujours en cours, et les pompages devraient continuer encore une partie de la journée. Aucune victime n’est à déplorer dans le Rhône.

L’habitation de la Croix-Rousse dont la structure était affaiblie par l’eau ne s’est pas effondrée et il n’est à déplorer que des dégâts de construction. Néanmoins, cette bâtisse qui était squattée à dû être évacuée. A Gleizé, c’est une cinquantaine de caravanes de gens du voyage qu’il a fallu déménager. Le placement en vigilance orange qui devait courir jusqu’à ce mercredi 16h a finalement été levé à 4h. Comme prévu, le front pluvio-orageux s’est décalé vers l’est, ne nécessitant plus de surveillance particulière sur le département du Rhône.

Mardi, 18h : Lyon sous l'eau

Depuis mardi matin, la région lyonnaise a été largement arrosée, sans discontinuer. Il est tombé par endroits jusqu’à 100mm d’eau, provoquant des inondations. Pas de débordement de cours d’eau pour l’instant mais uniquement des saturations des systèmes de récupération des eaux pluviales et des débords d’égouts qui affectent principalement les centres-villes. Pour gérer cette situation rare, les pompiers ont mis en place différents postes de commandement dans le Rhône, et à 18h, ils dénombraient déjà plus d’une centaine d’actions dans le département. Trente véhicules de secours sont sur le terrain. Pour l’heure, les interventions consistent essentiellement en des missions de reconnaissance. Pas de pompage tant que la pluie n’a pas cessé de tomber, sauf pour quelques établissements publics comme des maisons de retraite ou ceux où il pourrait y avoir un risque électrique majeur.

Un mètre d’eau à la Confluence

A la Confluence, près d’un mètre d’eau noie la rue Montrochet sous la voie ferrée, et le niveau ne cesse de monter. Des parkings ont dû être évacués, mais quelques voitures sont restées prisonnières des eaux. Denis Broliquier, maire du 2e arrondissement devait d’ailleurs se rendre sur place pour constater les dégâts et tenter de comprendre les causes du sinistre. Dans le 3e arrondissement, les caves du théâtre Tête d’Or ont également été inondées, tandis qu’à la Croix-Rousse, une bâtisse en pisé dont les mûrs sont gorgés d’eau menace de s’effondrer rue Janin. Le placement en vigilance orange du Rhône, de la Loire, de la Drôme et de l’Isère décidé par météo France hier et qui devait cesser ce mardi soir, a été prolongé jusqu’à mercredi 16h. Dans les heures qui viennent, la pluie devrait continuer de tomber mais devenir un peu moins intense. Ces impressionnantes précipitations sont un phénomène météorologique exceptionnel mais très bien connu par les services de météo France qui l’expliquent par une remontée de courants d’air chauds venus de Méditerranée.

Les prévisions pour la nuit à lire ici

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut