Contre l’OL Land, un nouveau Notre-Dame-des-Landes ?

À Décines, depuis plus d’un an, des défenseurs de la nature ont installé un camp pour manifester leur opposition aux décideurs du Grand Lyon, de Vinci et de l’OL, et à leur “politique de bétonnage”, en l’occurrence la construction du Grand Stade. Est-ce le début d’un nouveau Notre-Dame-des-Landes ? Reportage de Lyon Capitale-le mensuel.

Éléonore, ingénieur agronome, est là depuis septembre. Dawan, ancien chef d’entreprise, père de deux enfants, a participé à la création du camp, il y a plus d’un an. Pour dénoncer “un grand projet inutile et mégalo” et “s’opposer aux desseins des politiques et décideurs industriels”, ils ont construit des cabanes.

Depuis qu’ils ont “croisé la route de l’OL Land”, leur quotidien est consacré à “Décines ta résistance”. S’attachant à vivre “à l’ancienne”, ils basent tout sur le collectif, cultivent leur jardin et récupèrent le reste dans “les poubelles remplies de nourriture saine” de deux supermarchés. “Ils”, c’est une vingtaine de personnes au quotidien, parfois une centaine. Lyon Capitale est allé visiter leur campement, les a interrogés sur le parcours qui les a amenés jusqu’à Décines et leurs relations avec les “zadistes” de Notre-Dame-des-Landes.

-----

À lire dans Lyon Capitale-le mensuel de juin, en vente en kiosques jusqu’au 5 juillet, et dans notre boutique en ligne.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut