Maître Paul-Rchard Zelmati

Cours Lafayette : Zelmati veut "réparer le préjudice moral"

Au premier jour du procès de l'explosion du cours Lafayette (Lyon 6e), l'avocat de l'association des victimes, Maître Paul-Richard Zelmati, a prévenu : "nous insisterons sur la réparation du préjudice moral". Le procès doit faire toute la lumière sur les responsabilités dans l'explosion de gaz qui avait fait un mort chez les pompiers le 28 février 2008.

Hier, lundi 27 janvier, la première journée d'audience a été marquée par l'émotion avec la présence de nombreux pompiers venus apporter leur soutien à la famille du défunt. Les personnes blessées et les sinistrés étaient également là et se sont serrés dans la salle d'audience pour signifier l'importance du procès. En tout, plus d'une centaine de personnes s'étaient déplacées au tribunal.

Ce lundi a d'abord été consacré au recensement des parties civiles. Dans un deuxième temps, les prévenus (entreprises de bâtiment Roche et Gauthey, et leurs donneurs d'ordre Veolia, GDF Suez et GRDF) ont été entendus afin d'établir les liens qui les unissaient.

Selon Maître Paul-Richard Zelmati, avocat de l'association des victimes, les débats débuteront réellement ce mardi avec l'audition des experts qui reviendront sur les circonstances du drame.

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut