Benedetti
L’ancien leader de l’Œuvre française, une ligue dissoute, a été condamné à huit mois de prison avec sursis pour non-dissolution de son organisation. Une peine alourdie par rapport à la première instance.
Benedetti Gabriac
Yvan Benedetti et Alexandre Gabriac ont écopé hier de simples jours-amendes pour avoir maintenu les activités de leurs groupuscules d’extrême droite en dépit de leur dissolution.
Palais de justice de Lyon - Balance
La cour d’appel de Lyon a condamné Malko Chatain et Anthony Fracanelli à 5 ans de prison dont un an avec sursis. Les deux hommes comparaissaient en appel pour la violente agression d’un couple d’extrême gauche à Villeurbanne. Yvan Benedetti, ex-président du groupuscule d’extrême droite radicale L’Œuvre française, était présent cet après-midi à l’énoncé de l’arrêt.
Benedetti Gabriac
Interrogé ce matin dans l'Autre Direct au sujet du contenu de sa liste, Damien Monchau a confirmé que certaines personnes présentes sur la liste d'Yvan Benedetti figuraient sur celle composée par le Front National pour le prochain scrutin, le 22 et le 29 mars prochain. "Une petite dizaine de personnes", nous indique-t-il.
Michèle Picard
Sans surprise, le Conseil d’État a annulé l’élection municipale de Vénissieux. Il faudra donc revoter dans la 3e ville du Rhône.
Pas d'image
Le Conseil d’État examine ce vendredi les recours déposés par la maire de Vénissieux, Michèle Picard (PCF), Lotfi Ben Khelifa (PS) et Yvan Benedetti qui souhaitent voir cassée la décision du tribunal administratif de Lyon invalidant l’élection municipale vénissiane de 2014.
Benedetti Gabriac
Yvan Benedetti, ex-dirigeant de l’œuvre française, a été mis en examen mercredi 19 novembre pour la reconstitution de cette ligue d'extrême-droite, dissoute en juillet 2013. Benedetti s'était présenté en tête de liste des élections municipales de Vénissieux, en mars dernier.
Picard
Suite à l’annulation le 7 octobre des dernières élections municipales de Vénissieux, les représentants des socialistes vénissians viennent de déposer une requête pour contester le jugement du tribunal administratif devant le Conseil d’État.
Pas d'image
Dans un communiqué, Christophe Girard, candidat Divers droite, considère que Michèle Picard “panique, s’affole et perd les pédales” suite à l’annulation de l’élection municipale de Vénissieux par le tribunal administratif de Lyon. Il est à l’origine d’un des recours déposés.
Pas d'image
Christophe Girard est l’invité de L’Autre Direct, ce mercredi 8 octobre. Il réagit à la décision du tribunal administratif de Lyon concernant l’annulation de l’élection municipale de Vénissieux. L’ex-candidat de l’UMP et le préfet avaient déposé un recours concernant la liste de l’extrême droite, menée par Yvan Benedetti.

Posts navigation

1 2 3 4