Les automobilistes qui sont passés gratuitement à des péages tenus par les Gilets jaunes, notamment sur l'autoroute A7, pourraient recevoir prochainement une lettre de Vinci les invitant à payer. Le péage de Vienne près de Lyon est concerné par cette volonté. 
Pas d'image
Le trafic est toujours en forte augmentation à l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry, grâce à l'ouverture de nouvelles lignes vers l'Europe et l'Afrique du Nord notamment.
20171102_090942
Une vingtaine de salariés de la société SAMSIC APMR ont décidé de se mettre en grève ce jeudi matin pour dénoncer la dégradation de leurs conditions de travail et de la qualité de l'accueil aux personnes handicapées.
L'aéroport Lyon Saint-Exupéry extension T1
L'association contre l'extension et les nuisances de l'Aéroport de Lyon St Exupéry avaient déposé un recours devant le Conseil d'Etat pour contester la privatisation de l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry via des décrets et le cahier des charges. Ce mercredi, le Conseil d'Etat a rejeté ces recours en estimant que les requérants ne "justifiaient pas d'un intérêt suffisant" pour demander de telles annulations. Une décision considérée par les requérants comme un "déni de démocratie".
Pas d'image
Le Conseil d’État va examiner ce mercredi 25 janvier 2017 le contentieux qui oppose l’Acenas à l’État français au sujet de la privatisation des Aéroports de Lyon.
Pas d'image
L’Association Contre l’Extension et les Nuisances de l’Aéroport Lyon-Saint-Exupéry a déposé un recours au tribunal administratif de Paris contre le transfert du dit aéroport au secteur privé.
Pas d'image
Le consortium mené par Vinci a annoncé ce jeudi avoir finalisé le rachat des parts de l'État dans les Aéroports de Lyon. Un rachat qui demeure suspendu à une décision administrative.
Pas d'image
L'Autorité de la concurrence a annoncé que le groupe Vinci avait pris des engagements après l'officialisation de sa prise de contrôle des aéroports de Lyon.
L'aéroport Lyon Saint-Exupéry extension T1
Un arrêté ministériel vient d’officialiser la cession de 60% des parts de l’État dans l’aéroport de Lyon au consortium conduit par Vinci. Les riverains de l’aéroport regroupés dans l’association Acenas “refusent d’être sacrifiés avec l’augmentation des nuisances et des impacts avérés sur leur santé” liée au projet des entreprises de doubler le trafic aérien et de créer une “mégazone de fret pour le sud de l’Europe”. L’avocat de l’Acenas, Étienne Tête, dénonce des pratiques “qui ne font que créer de la confusion et de la complexité pour endormir le citoyen”.
L'aéroport Lyon Saint-Exupéry extension T1
Un arrêté du secrétaire d’État aux Transports, Alain Vidalies, officialise la cession des parts de l’État dans l’aéroport de Lyon au consortium Vinci-CDC-Predica jusqu’en 2047.

Posts navigation

1 2 3 4 5