Yann Compan (UMP) et les caméras cachées de Bron

A nos confrères du Progrès, la maire de Bron, Annie Guillemot (PS), affirmait que la ville comptait déjà 130 caméras, et qu'elle ne comptait pas investir dans un centre de vidéo-protection, trop cher. Des propos démentis ce mardi par son opposant Yann Compan (UMP). Celui-ci prétend que Bron comporterait uniquement une vingtaine de caméras dans les espaces publics, un nombre jugé insuffisant. Les autres seront positionnées dans les locaux commerciaux, sur le périphérique et au fort de Bron. "A titre de comparaison, Saint-Priest dispose actuellement de 130 caméras pour 40 000 habitants alors que Madame Guillemot se contente de 25 caméras pour 39 000 Brondillants", ajoute-t-il.

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut