Vessiller

TVA réduite : Collomb n'épargne pas les transports en commun

Les sénateurs ont adopté ce lundi un amendement proposé par EE-LV visant à appliquer le taux de TVA réduit à 5,5% dans les transports en commun. Gérard Collomb et Christiane Demontès ont voté contre.

Le Sénat a adopté à une large majorité ce lundi un amendement proposé par le groupe écologiste, visant à appliquer le taux de TVA réduit à 5,5% aux transports publics urbains, s'opposant ainsi à l'augmentation à 10% souhaitée par le gouvernement. Cet amendement a reçu le soutien d'une quinzaine de sénateurs socialistes dont Roland Ries, le président du Groupement des autorités responsables de transport (Gart). En revanche, les deux sénateurs socialistes du Rhône, Gérard Collomb et Christiane Demontès ont voté contre, comme le déplore les élus EE-LV du Grand Lyon.

"Suite à l'interpellation des élus écologistes au Sytral [syndicat mixte qui gère les transports en commun lyonnais], reprise au Grand Lyon (en séance du 18 novembre), le Sytral a écrit au ministre des transports sur l'aberration de la hausse de la TVA", précisent Raymonde Poncet et Béatrice Vessiller (photo), élues EE-LV au conseil général et au Grand Lyon. Selon elles, les transports urbains font partie des services publics "de première nécessité" et le maintien de TVA réduite dans ce domaine évitera "une hausse supplémentaire des tarifs" comme votée régulièrement au Sytral et "encouragera nos concitoyens à l'utilisation des transports non polluants, indispensable au vu de la pollution toujours excessive dans notre agglomération, comme le montrent les pics de pollution enregistrés ces jours-ci".

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut