Thierry Braillard et Waldemar Kita
© FC Nantes

Thierry Braillard va conseiller le FC Nantes pour son nouveau stade

Retraité de la politique, Thierry Braillard a été nommé par le FC Nantes en tant que conseiller de son projet de nouveau stade nommé YelloPark.

Retraité de la vie politique depuis son échec aux dernières élections législatives, où, lâché par les époux Collomb, il avait dû laisser sa place à Thomas Rudigoz, Thierry Braillard se consacre désormais totalement à son activité d'avocat. L'ex-Secrétaire d'État aux Sports profite tout de même de son passé dans le cadre de ses nouvelles fonctions. L'ancien adjoint aux sports de Gérard Collomb vient d'être nommé conseiller du FC Nantes dans le cadre du projet de nouveau stade du club de foot.

"Waldemar Kita et Yoann Joubert m'ont sollicité en septembre 2017. Je suis avocat, ancien membre du gouvernement : ils souhaitaient des conseils et une expérience sur ce type de projets en Europe. J'assure une mission d'accompagnement juridique et stratégique. Le YelloPark va dans le sens de l'histoire. Une loi, que j'ai portée, a été votée l'an dernier. L'un de ses objectifs était que les collectivités n'aient plus à financer les équipements des clubs professionnels et puissent réaffecter leurs fonds pour les clubs de quartier, etc.", a déclaré Thierry Braillard dans le journal Presse Océan.

Un projet déjà contesté dans la métropole nantaise notamment puisqu'il impliquera la destruction du stade actuel (La Beaujoire), équipement public, pour y substituer une arène ultramoderne dont le projet est chiffré à 200 millions d'euros. L'association de supporters À La Nantaise, qui milite depuis 2010 pour un actionnariat populaire dans le FC Nantes, a aussi critiqué la trop courte durée de la concertation publique "réduite à trois mois contre près de cinq ans à Lyon", selon son président Florian Le Teuff. "N’énoncez pas des vérités qui n’en sont que des demies, Lyon avait nécessité des expropriations et plus de 200 millions d’investissements publics", lui a répondu Yoann Joubert, PDG de Réalités et associé au président du FC Nantes sur le projet, a rapporté Le Monde. Un point partagé par Thierry Braillard toujours dans Presse Océan : "Les débats ont débuté en novembre, avec la préconcertation : six mois de discussions. Jamais, à ma connaissance, il n’y a eu une telle transparence sur un projet privé". Jean-Michel Aulas et Gérard Collomb apprécieront.

à lire également
Laurent Wauquiez 10.16 région 2
Dans l'hypothèse où l’élection présidentielle aurait lieu ce dimanche, Laurent Wauquiez n'obtiendrait que 8 % des voix selon un sondage Ifop-Fiducial pour Paris Match, Sud Radio et CNews. Emmanuel Macron, lui, est le président le plus populaire après un an de mandat depuis Jacques Chirac en 2003. C'est une petite claque pour Laurent Wauquiez. Le président […]

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut