élection vote isoloir
© Tim Douet

Rhône : l'abstention, grande gagnante du 1er tour des législatives

Si l'abstention était candidate, nul besoin de second tour aux élections législatives. Dans le Rhône, elle s'élève à 50,49 %, son taux le plus fort pour un premier tour d'élection législative sous la Ve République. Un record qui interroge sur la légitimité des élus à l'Assemblée envers l'ensemble du corps électoral.

Renoncement, désespoir, colère ou désintérêt total de la politique ? Sous les ors de la République, au sein de la préfecture du Rhône, tous s'interrogent sur l'interprétation à donner sur cette absence massive des citoyens dans les bureaux de vote ce dimanche. Si certains candidats voient chez les abstentionnistes de potentielles ressources de voix pour le second tour des législatives et lancent des appels à la mobilisation, personne ne semble avoir trouvé de remède efficace pour raviver la démocratie française. La 14e circonscription du Rhône, qui regroupe les communes de Vénissieux, Corbas, Feyzin, Saint-Fons, Solaize et une partie de St-Priest, est à près de 64 % d'abstention. Dans cette circonscription, le frontiste Damien Monchau accède au second tour grâce à 4 500 voix, sur un territoire qui compte un peu plus de 74 000 inscrits sur les listes électorales. Dans la 1re circonscription également, qui comprend le 5e arrondissement de Lyon, et une partie des 2e, 7e et 9e arrondissements, Elliott Aubin de la France Insoumise accède au second tour avec un peu plus de 4 800 voix sur une circonscription de près de 70 000 électeurs.

Dans le Rhône, aucun candidat ne dépasse les 25 %

La vague de la République en Marche, qui a recouvert la carte électorale habituellement parée de bleu et de rose d'une seule et même couleur pas encore totalement identifiée, change de dimension au regard de l'abstention. Le candidat qui a recueilli le plus de voix de tous le département du Rhône se trouve dans la 10e circonscription, dans laquelle on trouve les cantons de St-Genis-Laval, St-Laurent-de-Chamousset, St-Symphorien-sur-Coise et Vaugneray. Il s'agit de Thomas Gassilloud, présent au second tour grâce aux 23 330 voix d'un territoire qui compte plus de 95 000 potentiels électeurs. Aucune circonscription n'est épargnée, le plus faible taux d'abstention dans la 2e circonscription du Rhône se situe à 44,44 %, soit plus de 33 000 personnes sur les 74 985 personnes en droit de se prononcer. Sur ce territoire qui recouvre le 1er et le 4e arrondissement de Lyon ainsi qu'une partie du 2e et du 9e, Hubert-Julien Laferrière, ex-PS et désormais sous les couleurs de la République en Marche, prend la tête du scrutin avec un peu plus de 16 000 voix dans une circonscription qui compte près de 75 000 inscrits.

1 commentaire
  1. Abolition_de_la_monnaie - 13 juin 2017

    . Où en est l'enquête sur les milliers de circulaires qui ont disparu et ne sont jamais arrivées dans les enveloppes électorales ? . Démocratie + Fric = fin de la démocratie. . Vivement la démocratie directe réelle dans un monde post-monétaire.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut