Les propositions de Spartacus

Spartacus, la liste emmenée par Michel Dulac aux élections régionales, souhaite, si elle est élue, réduire les dépenses de la région en diminuant les frais de fonctionnement et en limitant l'investissement régional à ses stricts domaines de compétences. Autres propositions : prendre en charge l'achat des livres scolaires au lycée et augmenter les cadencements des TER entre Lyon et Saint-Etienne.

Lycées :
- Prendre en charge l'achat des livres des lycéens de Rhône-Alpes (250 euros en moyenne à l'entrée en seconde)
- Réduire le poids des sacs des lycéens (environ 15kg !) en développant, à moyen terme, l'informatique au lycée.
- Embaucher des surveillants dans les lycées. Spartacus est contre la vidéo surveillance et souhaite favoriser l'embauche de "pions" étudiants qui pourront ainsi financer leurs études.

Formation professionnelle :
- Revaloriser les métiers manuels auprès des élèves de collège : que ce ne soit plus une orientation par défaut mais un vrai choix.
- Financer l'apprentissage pour les TPE.

Transports  :
- Augmentera les cadencements des TER entre Lyon et Saint-Etienne
- Favoriser la construction d'une vraie ligne de chemin de fer entre Saint-Etienne et Lyon (le tracé actuel date de la fin du 19è siècle et comprend trop de virage pour relier les deux villes en un temps normal d'environ 20 minutes)
- Réaménager l'A47
- Faire venir le TER en nord Isère comme cela a été promis il y a 6 ans.
- Faciliter la montée en puissance des deux autoroutes ferroviaires qui traversent la Région et soutenir le projet d'une troisième (direction le tunnel sous la Manche)

Economie  :
- Arrêter les aides aux entreprises qui sont sur des marchés en déclin et privilégier les secteurs innovants et créateurs d'emplois
- Développer la caution de la Région pour les emprunts des PME
- Faciliter l'accès aux appels d'offre pour les PME et contrôler les sous-traitances

Politique économique :
- Supprimer les dépenses inutiles. 350 M€ sont dépensées chaque année dans des domaines de compétence qui ne relèvent pas de la Région.
- Réduire les frais de fonctionnement de la région qui ont augmenté de 73 % en 6 ans (les frais de personnel ont explosé. Notons que le Président de la Région à 32 collaborateurs directs dans son cabinet contre 19 pour le Ministre de la justice !). Des mesures qui permettront à la Région de ne plus s'endetter à hauteur de 200 M€ par an comme c'est le cas actuellement et de baisser les impôts.

à lire également
Laurent Wauquiez 10.16 région 2
Dans l'hypothèse où l’élection présidentielle aurait lieu ce dimanche, Laurent Wauquiez n'obtiendrait que 8 % des voix selon un sondage Ifop-Fiducial pour Paris Match, Sud Radio et CNews. Emmanuel Macron, lui, est le président le plus populaire après un an de mandat depuis Jacques Chirac en 2003. C'est une petite claque pour Laurent Wauquiez. Le président […]

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut