“Le retour de Collomb à Lyon est un sketch grotesque”, selon Guilland (LR)

Le chef de file du parti Les Républicains dans le Rhône a déclaré que l’officialisation du retour de Collomb à Lyon signifiait “la fin du sketch débuté mi-septembre”. “D’habitude les sketches sont plutôt comiques, mais ici, il a viré au grotesque”, a-t-il taclé.

En imposant ses choix tant au Président de la République qu’au Premier ministre, Gérard Collomb créé une crise de gouvernance inédite à la tête de l’État alors même que notre pays est confronté chaque jour à la menace terroriste et à un niveau de délinquance élevé. C’est pour le moins peu responsable”, a jugé Stéphane Guilland. Pour l’élu du 8e arrondissement, ce retour “met fin à l’intérim de 14 mois de Georges Képénékian qui aurait pu donner une nouvelle respiration à Lyon et à la vie politique lyonnaise”. La fin d’une respiration et le lancement “dix-huit mois avant l’échéance de la campagne des municipales de 2020”, pour l’élu LR. “Nous ne doutons pas que les Lyonnais sauront se souvenir de l’attitude de l’ex et futur Maire de Lyon, attitude bien loin des pratiques du nouveau monde qu’il se targuait encore d’incarner il y a peu”, conclut Stéphane Guilland.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut