Villeurbanne avenue Henri Barbusse
© Gille Michallet / Mairie Villeurbanne

Le cours Emile-Zola divise Villeurbanne

La première phase des travaux de réaménagement du cours Emile-Zola, entamée début octobre entre l’avenue Commandant-l’Herminier et la rue Pierre-Baratin, fait grincer des dents les élus UMP de la mairie de Villeurbanne.

Le passage du cours Emile-Zola à 2 fois une voie entraînerait des "concerts de klaxon, bouchons, pollution atmosphérique" ainsi que des "ralentissements dangereux et accidentogènes", à en croire les élus UMP de la commune de Villeurbanne dans un communiqué. Un projet déjà dénoncé par ces mêmes élus de l’opposition lors de la dernière campagne des élections municipales.

L’exécutif local entend réduire la circulation automobile (avec un objectif de 35 % de voitures en moins) pour en faire un lieu plus agréable à vivre, avec plus de verdure (150 arbres en plus). Le groupe UMP de la commune s’indigne de cette injustice faite aux Villeurbannais qui "utilisent leur véhicule par nécessité" et souhaitent un réaménagement "où chaque mode de déplacement a sa place".

11 commentaires
  1. Sophie_Lyon - ven 31 Oct 14 à 10 h 40

    Moins de voitures et moins de pollution, l'avenir passe par la fin des voitures dans les villes, que ça plaise ou pas.je suis Villeurbannaise et si ça ne tenait qu'à moi, il n'y aurait plus de voitures du tout hormis les véhicules d'urgence et livraisons, avec un réseau de transports gratuits, c'est ça l'avenir.

  2. Sophie_Lyon - ven 31 Oct 14 à 10 h 41

    Au passage, l'UMP a été battue avec ces mêmes arguments aux dernières municipales.

  3. Gemini - ven 31 Oct 14 à 11 h 11

    Belle décision que je ne peux qu’encourager. La circulation automobile est une plaie béante dans nos villes et doit impérativement être fortement réduite, que ce soit pour notre santé, la qualité de notre environnement, et le bien être à déambuler en ville. Ces élus UMP sont des dinosaures qui n’ont toujours pas intégré que l’ère du tout voiture était — et c’est heureux tant ses dégâts sont énormes — touche à sa fin. Vélo, marche, TC, c’est le triptyque gagnant du déplacement en ville.

  4. FOurs - ven 31 Oct 14 à 12 h 33

    L'UMP ne sait pas quoi dire pour exister dans beaucoup de cas…

  5. anibal - ven 31 Oct 14 à 17 h 18

    La rue marietton a bien vecu cette transformation et bien d autres anciennes grosses arteres lyonnaises, sans pour autant que cela soit un cataclysme bien au contraire. Des vie de quartiers se reinstaurent , moins de bruit moins de gaz comme il y a 50 ans. Les enfants pourront presque jouer dans la rue!! Attention aux crottes!!,

  6. collectifvalve - ven 31 Oct 14 à 19 h 44

    Un vrai plaisir que de lire vos commentaires ! décidément les temps changent et une forme de raison semble l'emporter. de quoi rester optimistes. Sur Oullins le collectif VALVE militent avec d'autres associations pour améliorer les transports dans la grande rue d'Oullins, véritable égout à voitures depuis 40 ans. Oullinois, Saint-Genois, habitants du Sud-Ouest lyonnais signer la pétition citoyenne sur notre site: http://collectifvalve.blogspot.fr/

  7. mcondemi - sam 1 Nov 14 à 19 h 46

    Un bon coup de virus ébola ou de grippe agressive et on va redécouvrir des vertus aux transports individuels !! Surtout s'il sont silencieux et non polluants avec des énergies nouvelles . Il est incroyable que les 'politiques ' n'aient pas des vision d'avenir plus intelligentes !!

  8. mcondemi - sam 1 Nov 14 à 19 h 49

    Un bon virus ébola dans le métro ou une grippe agressive et on va retrouver des vertus au transports individuels!!

  9. mcondemi - dim 2 Nov 14 à 19 h 16

    Entasser les populations dans des cages fermées ce sera un vrai bonheur pour un virus comme ébola ou autre grippe genre espagnole 1918. On regrettera alors les transports prives, d'autant que ceux ci polluent et pollueront de moins en moins . Curieux le manque de vision à moyen et long terme des princes qui nous gouvernent.

  10. Sophie_Lyon - lun 3 Nov 14 à 9 h 17

    Pourquoi ? y'avait le métro en 1918 ? 😀

  11. Sophie_Lyon - lun 3 Nov 14 à 9 h 19

    Ou dans la brousse africaine ? il faut s'aérer les neurones de temps en temps.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut