Emmanuel Hamelin © Tim
Emmanuel Hamelin © Tim Douet

Internat Favre : Hamelin “partage la colère des enseignants”

Alors que le personnel de l’internat Favre, dont l’annonce de la fermeture doit être officialisée prochainement, se mobilise pour alerter le public, Emmanuel Hamelin, élu UMP du 4e arrondissement, interpelle le maire de Lyon Gérard Collomb quant à ses priorités budgétaires.

L'annonce de la fermeture de l'internat Adolphe-Favre continue de faire réagir. Après Michel Havard, c'est Emmanuel Hamelin, en tant qu'élu du 4e arrondissement, qui s'est ému que le Gouvernement fasse "disparaître une structure essentielle pour les enfants en difficultés" et que le maire de Lyon laisse faire sans intervenir.

"Le maire de Lyon savait qu'une solution devait être trouvée dès 2015 pour assurer cette structure reconnue pour son efficacité et ses résultats", poursuit Emmanuel Hamelin. "Manifestement, ce n'est pas le social ou l'accompagnement des enfants qui le préoccupe, mais plutôt les dépenses somptuaires de réceptions en tout genre et de communication" constate-t-il, tout en disant "partager la colère des familles et des enseignants".

"Que représente l'enfance en difficulté pour un budget de 200 000 euros, face à 100 millions pour une nouvelle Maison de la danse à Confluence ?" s'interroge enfin l'ancien député, qui a interpellé mardi soir David Kimelfeld, le maire du 4e, lors du conseil d'arrondissement. Ce dernier lui a répondu que la question en était encore "au stade des arbitrages" et que "le maire de Lyon n'[avait] encore rien confirmé", selon des propos rapportés par Le Progrès.

à lire également
La campagne pour l'élection métropolitaine de 2020 pourrait bien monter d'un cran ces prochains jours à Lyon. L'actuel président de la métropole de Lyon, David Kimelfeld devrait lancer sa campagne le 16 octobre, "quoi qu'il arrive". 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut