Haffar contre David

La très susceptible Martine David (PS), députée sortante, n'appréciera pas du tout cette candidature à gauche. L'Aneb, de son côté, s'apprête à élire un nouveau président.

Le FN y croit

"Une fois élu, Le Pen aura une majorité. Il y aura des ralliements spectaculaires. Et on fera la proportionnelle par référendum avant les législatives" a confié Bruno Gollnisch à Lyon Capitale.

Queyranne :

Bayrou est "friable"

"L'angoisse de ne pas être présent au second tour doit être présente pour la gauche, c'est un rappel salutaire. Il ne faut pas s'égayer dans une extrême-gauche en déconfiture, ni dans une solution Bayrou sans suite, très instable politiquement" nous a déclaré Jean-Jack Queyranne (PS) en ajoutant : "Bayrou exerce une attraction sur les électeurs de gauche. Mais ils reviendront. Son électorat est très friable".

Ségolène revient le 4

Après le Parlement des banlieues à Villeurbanne le week-end prochain, Royal pourrait revenir le 2 ou le 4 avril, pour une visite sur le thème de la recherche médicale. On parle du centre Léon Bérard. La visite serait organisée par Thierry Philip (app. PS), vice-président de la Région.

Lyon Capitale fait le tour de l'Europe...

En confiant à Lyon Capitale que sa mère avait des "valeurs droites", Thomas Hollande, le fils de Ségolène Royal, ne pensait sans doute pas ouvrir une pareille crise. Car l'entretien a été cité dans Le Monde, puis dans le Parisien, mais avec un gros lapsus : les deux quotidiens ont transformé "valeurs droites" en "valeurs de droite." Les déclarations de Thomas Hollande ont fait le tour des rédactions... jusqu'en Italie, puisque La Repubblica a contacté Lyon Capitale pour demander l'autorisation de traduire l'entretien in extenso. En France, d'autres journaux ont du coup longuement repris l'entretien, comme le Nouvel Observateur, sur son site internet. L'entretien a suscité beaucoup de réactions des internautes, notamment sur lyoncapitale.fr.

... et fait paniquer Royal

L'histoire a enfin mis en panique l'équipe de Ségolène Royal. Elle tombe en effet au pire moment, alors que la candidate socialiste semble hésiter à repositionner sa campagne au centre, comme l'y incite Dominique Strauss-Kahn, ou à gauche toute, comme le souhaite Laurent Fabius.

Le fils Royal accuse

Pour Thomas Hollande, le fait que Le Monde et Le Parisien aient transformé "valeurs droites" en "valeurs de droite" n'est pas une simple erreur. De passage à Lyon la semaine dernière, il a affirmé qu'il y voyait une manipulation : "Je pense que c'est une volonté de créer une polémique là où il n'y en a pas et de discréditer ma parole et celle de Ségosphère". De quoi ouvrir une nouvelle polémique.

JJQ sort un livre sur la culture

Evincé de l'équipe de Ségolène Royal, le président de Rhône-Alpes Jean-Jack Queyranne (PS) ne renonce pas à se faire entendre. Plus "culture-ministrable" que jamais, il sort cette semaine un livre de propositions sur la culture intitulé "Pour la culture ! De Jean Vilar à Bénabar, réussir la suite de l'histoire". JJQ présentera lundi 26 mars ce livre d'entretiens avec la critique d'art Nelly Gabriel au salon du livre de Paris.

Polnareff se cache à Lyon

Où Polnareff va-t-il loger pendant son séjour lyonnais, les 24 et 25 mars ? Selon nos sources, sa production parisienne aurait réservé simultanément au Hilton, à la Cité Internationale et à la Cour des loges. Reste maintenant aux fans les plus hystériques à faire le pied de grue devant le bon établissement...

à lire également
péage
Alors qu'un accord secret a prolongé les concession autoroutières des sociétés françaises, dont celle de Autoroutes Paris-Rhin-Rhône (APRR), qui exploite les axes de la région Auvergne-Rhône-Alpes, un lanceur d'alerte grenoblois a déposé un recours auprès du Premier ministre pour demander son annulation.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut