Jean-Paul Bret école
© Tim Douet

Élections européennes : réaction de Jean-Paul Bret, maire de Villeurbanne

Jean-Paul Bret, le maire de Villeurbanne a réagi aux résultats des élections européennes qui ont placé le RN en tête en France. 

A Villeurbanne, comme en France, je me réjouis de la participation électorale qui contredit le désintérêt supposé des citoyens pour les enjeux européens, annoncé par les enquêtes d’opinion.

A Villeurbanne, plusieurs enseignements peuvent être tirés de ce scrutin :

1/ Le liste du Rassemblement national avec 14,5 % se situe 10 points au-dessous de son score national et est très en-deçà de son score local de 2014 à Villeurbanne (-4 points)

2/ La liste Loiseau-Macron arrive certes en tête avec 22,86 % des voix mais enregistre un net recul par rapport au score réalisé en 2017, tant à la présidentielle (27,73 %) qu’aux législatives (36,69 %)

3/ La liste Jadot-EELV réalise un très bon score que je salue et qui témoigne de l’intérêt des Villeurbannais pour les enjeux environnementaux.

4/ La liste Glucksmann-PS-Place Publique arrive en 4e position, en réalisant un pourcentage de 8,14 % des voix, supérieur de 2 points à celui réalisé au niveau national.

C’est un encouragement à la stratégie de rassemblement voulue par Olivier Faure et Raphaël Glucksmann.

5/ La Gauche dans son ensemble reste forte avec un total de 45 %, supérieur de 8 points à celui réalisé au 1er tour de l’élection présidentielle de 2017.

Pour l’avenir, seul un rassemblement de la gauche sociale et écologiste permet d’envisager des succès et de poursuivre au niveau local des politiques de solidarité et de protection de l’environnement.

C’est une responsabilité collective pour le futur à laquelle nous sommes appelés.

C’est ce à quoi je consacrerai mes prochains engagements.

à lire également
David Kimelfeld lors de son meeting à Vaulx-en-Velin
Alors que La République en Marche peine à trancher entre David Kimelfeld et Gérard Collomb, le président de la métropole de Lyon a envoyé un signal fort ce samedi matin en réunissant plus de 500 personnes autour de lui et des élus venus d'horizons politiques différents. "Je suis le seul en capacité de rassembler", avance David Kimelfeld.
1 commentaire
  1. Julian - 29 mai 2019

    La mairie de Villeurbanne et le maire sont très forts pour imposer des nouveaux stationnements payants dans des zones habitées par des personnes vivants dans des HLM. Le socialisme, c'est plus de taxes envers les plus défavorisés sous prétexte faire une ville propre sans voitures... Bravo !

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut