MERCIER
© Tim Douet

Bataille autour de la carte électorale du futur département

Après la création de la métropole, le département va perdre en taille mais aussi en nombre d’élus. Ils sont actuellement 57 aujourd’hui élus sur 57 cantons. Demain, ils seront 28 pour 14 cantons. Chaque territoire du futur département doit donc être l’objet d’un redécoupage. Des coups de ciseaux toujours très politique. Chaque parti propose ainsi une mouture qui lui permet de s’assurer le plus grand nombre possible de conseillers généraux. Michel Mercier a ainsi proposé sa carte départementale. Elle laisserait à la gauche l’espoir de conserver deux cantons (Chaverot à Saint-Laurent-de-Chamousset et Catelon à Condrieu). Après avoir aperçu le découpage façon Mercier, les socialistes ont pris leur ciseau pour proposer leur département. Ils se tailleraient quatre à cinq sur mesure : Chaverot, Catelon , Florence Perrin (Vaugneray), Thomas Chadoeuf (Tarare) et Pierre-Jean Zanetacci (L’Arbresle).

La nouvelle carte doit être actée avant mars 2014. 3-“Nous n’allons pas nous faire avoir par Michel Mercier à chaque fois. Il faut faire les choses intelligemment“, peste un cadre socialiste. “La carte de la fédération PS est défavorable à Michel Mercier. Il perd des sièges mais surtout son découpage d’orfèvre explose. Il avait séparé les cantons en fonction des élus qu’il voulait garder et ce ne serait plus le cas. Pomeret et Bréchart serait sur le même canton. Comme la loi impose un binôme homme-femme, l’un d’eux va en faire les frais“, observe un conseiller général UMP.

2 commentaires
  1. Oceane11 - 28 novembre 2013

    Le monde de la politique, un monde à part où le pouvoir est roi...

  2. rémi - 29 novembre 2013

    @océane. Le lien en dessous de votre pseudo n'a pas sa place sur ce forum. On est pas là pour se faire de la pub !

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut