Christophe Guilloteau
© Tim Douet

Activité de votre député : Guilloteau, député de la Défense

SÉRIE – Cet été, Lyon Capitale s’est intéressé aux députés du Rhône. Activité, dépenses, petites histoires, coups d’éclat et déconvenues. Qui est vraiment le député de votre circonscription et que fait-il pendant l’année au palais Bourbon et en dehors ? Découvrez chaque jour un élément de réponse dans notre série dédiée. Aujourd’hui, focus sur Christophe Guilloteau, député de la 10e circonscription du Rhône.

Christophe Guilloteau (UMP) dans l’émission L’Autre Direct sur Lyoncapitale.fr, le 5 novembre 2013 © Tim Douet

© Tim Douet
Christophe Guilloteau (UMP) dans l’émission L’Autre Direct sur Lyoncapitale.fr, le 5 novembre 2013
Activité de christophe guilloteau, député 10e circonscription ()

Lyon Capitale

Christophe Guilloteau est un peu le monsieur Défense de l’Assemblée nationale. Son activité au sein de l’hémicycle laisse transparaître un réel penchant pour les questions de défense. Les forces armées sont aussi plébiscitées par le député de la 10e circonscription du Rhône. Capitaine de vaisseau dans la réserve citoyenne de la Marine, Christophe Guilloteau est membre de la commission de la défense nationale et des forces armées, pour laquelle il est notamment l’auteur de deux rapports. L’un portant sur l’opération militaire Serval au Mali, l’autre relatif aux conditions d’attribution de la carte du combattant. Ce dernier rapport a notamment fait l’objet d’une proposition de loi, renvoyée en commission.

Que ce soit en séance publique ou en commission, la participation de Christophe Guilloteau intervient activement au sein des débats sur les forces armées. Ses 152 prises de parole en commission ont concerné la défense nationale. Participant à la commission chargée de l’élaboration du livre blanc sur la défense, l’obsession se poursuit jusque dans les rangs du parti de l’opposition. Il est secrétaire national de l’UMP en charge de l’industrie de défense.

Un dérapage 5 étoiles

Mais Christophe Guilloteau prend parfois son rôle trop à cœur. Lors de débats en séance, le 30 octobre 2013, sur le budget de la défense, alors que le député EELV Denis Baupin demandait à réfléchir au désarmement nucléaire multilatéral, étayant sa démonstration en citant deux anciens généraux de l’armée – Bernard Norlain et Vincent Desportes, plus ou moins favorables à l’idée –, le député du Rhône a lancé les hostilités. Christophe Guilloteau avait répliqué violemment contre les deux généraux : “S'ils avaient été de bons militaires, cela se saurait. Je rappelle que ceux dont vous faites mention ont vu leur carrière stoppée, et c'est une très bonne chose.” La réponse de Bernard Norlain, officier 5 étoiles à la grande carrière, avait été tout aussi cinglante envers le député du Rhône : “Ce procédé témoigne de votre absence de réflexion et de votre méconnaissance des enjeux véritables de sécurité pour notre pays.”

à lire également
1 commentaire
  1. romu002 - 2 septembre 2014

    Guilloteau, prototype de l'apparatchik qui a, semble t-il, toujours vécu de la politique (http://www.christopheguilloteau.com/biographie). Et ce n'est pas près de s'arrêter : il a embauché sa fille en tant qu'assistante parlementaire, et celle-ci s'est récemment fait élire conseillère d'arrondissement dans le 2e. Toutes les qualités pour avoir un vrai 'sens des réalités', si cher à l'UMP.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut