Gérard Collomb, David Kimelfeld et Emmanuel Macron © Tim Douet

À Lyon, Macron dîne avec Collomb et prend le petit-déjeuner avec Kimelfeld

En pleine guerre fratricide entre Gérard Collomb et David Kimelfeld à Lyon, le président de la République a dîné avec le premier dimanche soir et pris son petit-déjeuner ce matin avec le second. 

Parent avec enfants divorcés. Emmanuel Macron, présent à Lyon pour la finale de la coupe du monde féminine de football, a rencontré, séparément, Gérard Collomb et David Kimelfeld. Il a d'abord déjeuné hier avec le maire de Lyon au restaurant Léon de Lyon. Le président de la République n'a pas souhaité faire de commentaire indiquant seulement que c'était “une soirée privée” et qu'elle “le restera”.

De son côté, son ancien ministre de l'Intérieur a de nouveau assuré que ce sera Emmnauel Macron qui “tranchera” les investitures au bout du compte. “Le président de la République est un trop bon connaisseur de la carte électorale pour ne pas donner à un moment donné son avis. Certes il y a des commissions. Moi j'étais dans la commission qui s'occupait des législatives, donc je sais qu'in fine les arbitrages sont toujours faits au plus haut niveau”, a déclaré Gérard Collomb en arrivant au dîner présidentiel. 

Ce matin, c'est avec David Kimelfeld qu'Emmanuel Macron va petit-déjeuner. Nul doute que la question des investitures sera au cœur de la discussion entre café, tartines et croissants. La semaine passée, le président de la métropole de Lyon avait demandé au président de la République “qu'il [le] reçoive avec Gérard Collomb pour discuter.” “Je dis au président de la République : ‘consultez-nous tous les deux dans une pièce”, avait-il déclaré. C’est finalement encore séparément que les deux hommes ont été reçus. 

à lire également
péage
Alors qu'un accord secret a prolongé les concession autoroutières des sociétés françaises, dont celle de Autoroutes Paris-Rhin-Rhône (APRR), qui exploite les axes de la région Auvergne-Rhône-Alpes, un lanceur d'alerte grenoblois a déposé un recours auprès du Premier ministre pour demander son annulation.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut